Irina Schwab

Femme, 36 ans
de vos éclaireurs la suit :
Versus
  Suivre
Cinéma : boulimique, de tous les genres, de toutes les périodes, de toutes les qualités.
Très longtemps frustrée par des films à moitié vus du à l'heure de couché imposée je me suis bien rattrapé par la suite et j'ai largement squatté les salles de cinéma dès l'adolescence.
Préférence prononcée pour la SF, l'anticipation, le fantastique, l'horreur en particulier sur les zombies.

Séries : boulimique également mais avec plus de sélection. J'ai commencé assez jeune avec les grands "classiques" qui passaient en boucle à la télé et le club Dorothée avant de me délecter de ce que m'offrait la "trilogie du samedi". Par la suite, après la redécouvert l'animation japonaise en tombant par hasard sur vision d'Escaflown un soir sur Canal +, je me suis lancée frénétiquement dans la consommation d'animés en tout genre. Plus tard la qualité des séries américaines augmentant je me suis mise à celles-ci avant de m'ouvrir à d'autres genres à savoir anglais, japonais, coréen, autres.

Jeux vidéos : Premier ordinateur en 1991, accès à internet dès 1999. Premiers émois ludique sur Game & Watch (Fire, Octopus, Parachute), la Game boy et la Game gear. Face à l'interdit parental devant les consoles de salon j'ai principalement joué sur PC (Lemmings, Dune, Carmen Santiago, Prince of Persia, Sokoban etc...) avant de commencer à les accumuler dans les années 90 (Starcraft, Normality, Caesar II et III, Tomb Raider IV, Diablo II, Theme Hospital, Woodruff etc...). Une fois l'accès internet les premiers jeux en ligne, TFC, Half Life, Age of Empire II, T4C et quelques vieux jeux console sur emulateur. 2010 premier accès console avec la PS3 et multitude de jeux, achat d'une Ps2, d'un super nintendo et des jeux qui vont avec ...(oui je sais, c'est mal)

Lectures : Pas assez à mon goût.

Musique : réfractaire.

Répartition des notes

  1. 133
  2. 188
  3. 149
  4. 319
  5. 432
  6. 976
  7. 1249
  8. 856
  9. 318
  10. 101

Comparez votre collection avec Irina Schwab

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Irina Schwab
Sondages de Irina Schwab
Critiques de Irina Schwab

Dernières critiques

Bande-annonce
3.1
J'étais pas prête.

Soyons clairs dès le départ, il n'y a a rien à sauver. La seule chose que ce film réussit à faire c'est à obtenir la palme du mauvais goût et de la gênance ultime à tel point que même les choses sympas issues de la pièce d'origine (à savoir les chansons) perdent de leur saveur. Quand au début on découvre les CGI pour les chats à visage humain, on a bien les boules tellement c'est... Lire l'avis à propos de Cats

1
Avatar Irina Schwab
1
Irina Schwab ·
Bande-annonce
6.3
Un film de zombie presque poétique

Globalement dès qu'on commence à aller dans le fantastique, la SF, l'horreur et autres genres qui sortent du "quotidien" la France est généralement à la ramasse. Oui il y a des très bons films français dans le genre ... mais ils sont bien rare. Je rêvais depuis longtemps de voir un film de zombie en France, c'est chose faite, ou presque. (Oui car bon à la base dans mon rêve le film de... Lire l'avis à propos de La nuit a dévoré le monde

1
Avatar Irina Schwab
7
Irina Schwab ·
Mentions J'aime de Irina Schwab

Activité récente

Statuts d'humeurs

Home Before Dark (2020) Bon, on va pas se le cacher, la gamine est très agaçante. Pour autant ça reste une agréable petite surprise et on se prend vite au jeu !
Yowamushi Pedal (2013) On en parle du même qui arrête pas de gueuler "Abdosssss" torse nu et qui parle à ses pectoraux comme à des personnes ?
Poldark (2015) La psychologie des personnages principaux est juste magique
Cats (2019) Pendant la bande annonce je trouvais ces chats à visage humain très dérangeants. Et puis j'ai découvert les souris et les cafards à visage humain ...