Avatar JohnnyBeeGoode

Critiques de JohnnyBeeGoode

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.0

Critique de Svengali par JohnnyBeeGoode

C'est un film qui passe tellement de temps à montrer qu'il est cool qu'il en oublie de l'être (et de raconter une histoire). T'as beau avoir des cameos d'Alan McGee et de Carl Barât, une B.O. avec du Jesus & Mary Chain et des dialogues qui citent Tommy ou Vindaloo, si t'as rien à raconter et qu'en plus tu le fais mal, ça marchera jamais. Lire la critique de Svengali

Avatar JohnnyBeeGoode
4
JohnnyBeeGoode ·
7.3

Critique de Generation x par JohnnyBeeGoode

J'ai un carnet dans lequel je note les phrases et les concepts que je trouve passionnant, pertinents ou simplement intéressants. Ce carnet est blindé de citations de Génération X. Ça n'en fait pas un bon livre pour autant. Lire la critique de Generation x

Avatar JohnnyBeeGoode
6
JohnnyBeeGoode ·
7.5

Critique de Non, ce pays n'est pas pour le vieil... par JohnnyBeeGoode

La seule chose à retenir ici, c'est l'intention de l'auteur, qui se résume plus ou moins comme suit : "Regardez-moi, je suis un auteur. Un auteur! UN AUTEUR! UN PUTAIN D'ARTISTE! REGARDEZ COMME JE PRENDS UNE HISTOIRE CREUSE ET J'EN FAIS UNE MÉTAPHORE SUR LA CONDITION HUMAINE PARCE QUE JE SUIS UN GÉNIE, C'EST MA MÉMÉ QUI ME L'A DIT!" C'est beau d'avoir des intentions et des prétentions. Mais... Lire l'avis à propos de Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme

Avatar JohnnyBeeGoode
5
JohnnyBeeGoode ·
7.5

Critique de L'Affaire Jane Eyre par JohnnyBeeGoode

Jasper Fforde a deux qualités. Avoir le meilleur nom de toute la littérature contemporaine et avoir créé un univers d'une richesse et d'une densité incomparables, un melting-pot (pas du tout pop) culturel dingue où tout est rendu littéralement possible. Imaginez Tarantino s'inspirant non pas des Shaw Brothers mais des soeurs Brontë, un monde où les témoins de Jéhovah sont remplacés par une... Lire la critique de L'Affaire Jane Eyre

3
Avatar JohnnyBeeGoode
6
JohnnyBeeGoode ·
5.9

Critique de Paul et Virginie par JohnnyBeeGoode

C'est l'histoire d'une fille qui se noie parce que, trop pudique pour se déshabiller, elle refuse d'enlever sa robe encombrante pendant que son bateau coule. Ce qui est quand même très très con. Lire la critique de Paul et Virginie

6
Avatar JohnnyBeeGoode
4
JohnnyBeeGoode ·
Bande-annonce
6.8

Critique de Le Nom des gens par JohnnyBeeGoode

C'est un gentil petit film, bien écrit, bien joué, dégoulinant de bien-pensance mais assez drôle et émouvant au final. Rajoutons à cela un peu de déconstruction narrative et une minette à poil, ça ne peut que me parler. Ce qui en revanche est très très triste, c'est qu'il obtienne le César du Meilleur Scénario. Sur l'année en cours, ce n'est pas contestable, y a rien à y redire. Mais soyons... Lire l'avis à propos de Le Nom des gens

4 1
Avatar JohnnyBeeGoode
7
JohnnyBeeGoode ·
7.7

Critique de QuackShot starring Donald Duck par JohnnyBeeGoode

Sur Mega Drive : J'ai rêvé ce jeu toute mon enfance et on ne me l'a jamais offert. À la place, j'y ai joué et rejoué dans ma tête et c'était le meilleur jeu au monde. Je suis sûr qu'en vrai, c'est une grosse merde. Lire le test QuackShot starring Donald Duck sur Mega Drive

8 2
Avatar JohnnyBeeGoode
10
JohnnyBeeGoode ·
Bande-annonce
6.2

Critique de Che : 1ère Partie - L'Argentin par JohnnyBeeGoode

D'un côté, y a un film: un biopic sur le Che, pas forcément très imaginatif scénaristiquement parlant, plutôt classique dans sa construction, visuellement travaillé, parfois à la limite du mauvais goût et franchement auteuriste et prétentieux. Caricaturalement: un film de Soderbergh. On va y mettre un 7 (un 6 les mauvais jours) et on en restera-là, merci. De l'autre côté, il y a un acteur.... Lire la critique de Che : 1ère Partie - L'Argentin

Avatar JohnnyBeeGoode
7
JohnnyBeeGoode ·
7.0

Critique de La Bible de néon par JohnnyBeeGoode

Si tu as des velléités d'écriture, lis ce bouquin. C'est le minimum exigible à produire pour pouvoir se prétendre écrivain. Si ce que tu fais n'est pas de ce calibre, retourne faire de la compta comme papa et tâche d'oublier, durant les longues années qui te séparent de la retraite, que Toole l'a écrit à seize ans. Lire l'avis à propos de La Bible de néon

3
Avatar JohnnyBeeGoode
7
JohnnyBeeGoode ·
6.5

Critique de Ezra par JohnnyBeeGoode

D'abord, il y a eu Blood Diamond, le très engagé, très pontifiant et très peu subtil brulot sur les guerres du diamant et les enfants soldats en Afrique Noire. Un Leo Di Caprio en recherche d'Oscar (il joue un raciste, tu vois, c'est un rôle super difficile à appréhender pour lui, tu vois) fait face à une Jennifer Connelly dont la profondeur psychologique se confond avec celle de son... Lire l'avis à propos de Ezra

Avatar JohnnyBeeGoode
4
JohnnyBeeGoode ·