Avatar Josselin Bigaut

Critiques de Josselin Bigaut

Versus
  Suivre
7.0

Ashtag JusticePourGogols

Y'a pas plus crétin qu'un indigné. Je le sais, j'en suis un. Mais pas un qui soit issu de la même crèmerie que ce bon monsieur Tsutsui, j'en ai bien peur. Non, moi, je viendrais plutôt de la concurrence, celle située à l'exact opposé de l'échiquier politique. Parce que politique, Prophecy le sera de fait. Elle le sera comme pourrait l'être un billet Facebook d'une collégienne... Lire l'avis à propos de Prophecy

1 2
Avatar Josselin Bigaut
1
Josselin Bigaut ·
7.4

Le Baseball, pire exportation U.S au Japon depuis la bombe A

Un second degré de lecture ; celui occasionné par un œil rude et austère que rien ne fait ciller, nous amène à considérer que Rookies n'est pas tant un manga sur le Baseball que la course-à-pied. Une course dans laquelle se sera lancée son auteur et qui ne l'aura pas amené sur le podium. En fin de parcours - aussi littéralement que figurativement - Masanori Morita coursera comme un... Lire l'avis à propos de Rookies

Avatar Josselin Bigaut
4
Josselin Bigaut ·
7.0

Steven Seagal à l'écriture

Reniflez ça, reniflez-le du regard ; les dessins comme ceux de Masanori Morita, y'a a un fumet qui s'en dégage et je vous parle d'un fumet qui ravit. Vous ne sentez pas ? C'est l'odeur des Shônens à l'ancienne. Les derniers du genre. Le Jurassique avant extinction de l'espèce ; la fin des années quatre-vingt-dix. L'attachement n'y est pas tant générationnel qu'affectif. En ce... Lire la critique de Racaille Blues

Avatar Josselin Bigaut
3
Josselin Bigaut ·
7.6

Éructations fanatiques

Nous étions le treize avril de l'an de grâce deux-mille-six, j'avais treize ans. Je venais de les avoir à dire vrai ; c'était mon anniversaire. Jamais trop aimé les anniversaires, il faut dire que je n'aime pas grand chose. Mais celui-ci je m'en souviens et je m'en souviendrai peut-être encore après ma mort. En ce temps-là, je m'essayais aux mangas. Ma première vraie série, c'était Lire l'avis à propos de Hunter X Hunter

15 25
Avatar Josselin Bigaut
10
Josselin Bigaut ·
6.8

Bombance indigeste

Qu'on ne s'y trompe pas, la bouffe m'est chère. Écologiste malgré moi, je ne tolère ni qu'on gâche la nourriture, ni le papier ou l'encre pour l'atteler à quelque bassesse éditoriale en trente-six tomes. Trente-six, on aura vraiment essoré Food Wars jusqu'à récoler la dernière goutte de son... Lire l'avis à propos de Food Wars

1 5
Avatar Josselin Bigaut
1
Josselin Bigaut ·
8.1

L'Arlésienne à nu

L'Arlésienne, celle dont tout le monde parle mais qu'on ne voit jamais. Voilà ce qu'aura été pour moi Gunnm. Un ectoplasme dont je ne devinais jamais la forme et dont je ne me serais jamais douté du fond, un mystère éditorial que contribuaient à mythifier autant de mes abonnés dans les messages qu'ils m'adressaient. De ce chef d'œuvre - dit-on - signé Yukito Kishiro, on m'en avait fait un... Lire la critique de Gunnm

6 20
Avatar Josselin Bigaut
3
Josselin Bigaut ·
7.7

Et finalement le coupable était le colonel moutarde

Je fus pris de rêveries dès les premières pages d'Erased. Non pas que l'œuvre en appelait instinctivement à une sensiblerie d'aucune sorte ou à je ne sais quel lyrisme bien compris, non, rien de tout ça. Un mangaka dépité et proche de la dépression nerveuse en guise d'introduction, rien ne pouvait me faire plus plaisir.... Lire la critique de Erased

2
Avatar Josselin Bigaut
3
Josselin Bigaut ·
7.8

Bebel se fait la belle

Tezuka reposant dans son mausolée, ne lui reste alors que deux héritiers pour parachever les premiers coups de burin généreux qui auront façonné l'image du manga moderne. Y'a deux grandes écoles post-Tezuka à avoir perduré à travers les décennies. D'abord, celle d'un Go Nagai ; touche-à-tout compulsif qui aura ouvert... Lire l'avis à propos de Cobra The Space Pirate

5
Avatar Josselin Bigaut
5
Josselin Bigaut ·
6.2

L'infâme est l'avenir de l'homme

Chaque jour, on en apprend plus sur le monde qui nous entoure ou celui dans lequel on s'immerge couramment. Et plus on sait, moins on veut savoir. Ne vous fiez pas comme moi aux apparences ; Love Hina est un Shônen. Figurez-vous mes bons sires qu'il existe, dans un spectre restreint - très restreint - de l'édition Shônen, une part allouée à la romance. Allez comprendre. Moi,... Lire l'avis à propos de Love Hina

2 7
Avatar Josselin Bigaut
1
Josselin Bigaut ·
7.9

Sale jeune

Serait-ce donc en son nom ou en tout cas en son honneur que les fondateurs de la Yotsuba de Death Note auraient baptisé leur entreprise ? La corrélation d'une œuvre à l'autre paraît sans doute ténue aux yeux du profane, mais pour qui a subi Yotsuba&, il apparaît limpide. Moi aussi, après pareille lecture, j'aurais... Lire l'avis à propos de Yotsuba&

1 8
Avatar Josselin Bigaut
2
Josselin Bigaut ·