Junta

Homme, 39 ans | Site personnel
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 7
  2. 17
  3. 36
  4. 57
  5. 86
  6. 187
  7. 340
  8. 409
  9. 176
  10. 41

Comparez votre collection avec Junta

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Critiques de Junta

Dernières critiques

Bande-annonce
6.6
Chouette alors ! (désolé...)

Le premier court avec l'enfant qui ne veut pas se coucher... et les réflexions du père... le quotidien de tellement de parents. Sinon 5 courts totalement différents et homogènes malgré tout, grâce notamment à la chouette qui s'occupe des interludes. Les deux premiers courts (le comptage de montons qui part en vrille et le difficile habillage d'un enfant) sont drôles, puis un joli court... Lire l'avis à propos de La Chouette, entre veille et sommeil

2
Avatar Junta
8
Junta ·
Bande-annonce
-
Chat(te)s errant(e)s…

Comme bon nombre de suite hong-kongaise HNIC 2 a peu de rapport avec son prédécesseur mis à part le personnage principal interprété par Almen WONG. Le casting est complété par Roy CHEUNG arborant une mèche monstrueuse. La scène d’ouverture nous plonge directement au sein d’un temple thaïlandais avec un fight au montage ultra-découpé et au cadrage penché. Ridley TSUI à la chorégraphie... Lire la critique de Her Name Is Cat 2: Journey to Death

1 2
Avatar Junta
4
Junta ·
Mentions J'aime de Junta

Activité récente

Statuts d'humeurs

Doctor Sleep (2019) Sympa comme téléfilm en deux parties, c'est cool j'ai pu les voir d'un seul coup, et en salle.
Joker (2019) Le hasard a fait que j'ai vu Série noire deux jours avant Joker, et j'y trouve beaucoup de similitudes, notamment entre Dewaere et Phoenix, forcément.
Originul (2018) Le mec fait ses concerts avec des sandalettes / pieds nus, en détente, et vanne gentiment son public, on en attendait pas moins.
On the Wrong Track (1983) La patte du Clarence, quelques plans et scènes bien chiadés, et un film bien vénère. Dommage qu'il manque une rigueur scénaristique.