Avatar Alexandre Rémond

Critiques de Alexandre Rémond

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.5

Marvel à l'écoute d'une poétique de kung-fu

Cette mythologie de recup aide malgré tout ce Marvel à tenir une promesse. Nous faire vivre une pulsion de personnages par une esthétique de l'action. Lire la critique de Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux

Avatar Alexandre Rémond
8
Alexandre Rémond ·
Bande-annonce
6.2

Le gavage visuel chahuté

Clarté de l'image, latitude des couleurs, fluidité et portage sans limite. Pour une fois les moyens techniques actuels du cinéma vont être kidnappés pour creuser une voie nouvelle. Car Nadav Lapid cherche le contrepoint de cette technique toujours plus léchée et veut ici vibrer par des textures de désert ou de corps voir des peaux mais surtout pas par les lieux. Comme si le neuf des pavillons... Lire l'avis à propos de Le Genou d'Ahed

Avatar Alexandre Rémond
8
Alexandre Rémond ·
Bande-annonce
7.5

Le grand trouble du tact

On sort des trois heures de Drive my car avec cette envie de rester dans ce fauteuil de cinéma transformé en cinquième place d'un long trajet en voiture avec ceux que l'on aime. Cela tient à la douceur d'un paysage de bord de mer près d'Hiroshima qui aura eu le temps de nous couvrir tout entier. Et à ce sentiment d'une profonde rencontre avec de nombreuses personnes. Une rencontre qui... Lire l'avis à propos de Drive My Car

Avatar Alexandre Rémond
10
Alexandre Rémond ·
Bande-annonce
6.2

Une Franche comté qui sent la naphtaline

Bien que mal amenées, c'est l'équilibre des scènes de prédations qui sauvent le projet lénifiant du film. Elles montrent un homme charismatique mais peu machiavélique qui glisse dans la fange et détruit les autres. Elles montrent une victime happée qui passe du déboussolement à la pétrification. Deux scènes qui montrent le viol de corps pris dans une logique de domination sociale. Celle de... Lire la critique de La Terre des hommes

Avatar Alexandre Rémond
6
Alexandre Rémond ·
Bande-annonce
5.6

50 nuances du bon con

Finit l'effort de mise en scène pastiche et l'ambiguïté d'écriture pas si subtil des deux premiers épisodes. Le rythme s'allonge et se perd dans cet opus. Cela à l'avantage de laisser déployer les milles et unes nuances de la gênance et de la bêtise sur le visage de Jean Dujardin, son unique mais véritable talent. Lire la critique de OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire

Avatar Alexandre Rémond
6
Alexandre Rémond ·
Bande-annonce
7.4

La fascination morbide n'est pas une critique sociale

Dans un dispositif qui veut tout dire et tout montrer le film cherche à donner une voix à tous et faire rencontrer gentils et méchants sur la durée. Cela nous vaut, notamment lors des interrogatoires, quelques joutes tactiques et morales assez savoureuses. Les méchants parlent, se plaignent, pleurent mais bien qu'il soient pauvres et que c'est bien dur leur vie, au fond ceux sont bien des... Lire la critique de La Loi de Téhéran

Avatar Alexandre Rémond
5
Alexandre Rémond ·
Bande-annonce
7.4

La grande création aux petits pieds

Grace à son suivit au long court, il y a la joie de voir s'enrichir les strates de création les unes aux autres du casting jusqu'à la première représentation. Il y a le discours timide sur le frottement de la culture populaire à un milieu élitiste. L'écart avec l'ambition de la pièce me rend un peu chagrin. Lire la critique de Indes galantes

Avatar Alexandre Rémond
7
Alexandre Rémond ·
Bande-annonce
5.5

Le mix de trop

Mise en scène inspirée mais l'ambition de multi-portraits cher à Shyamalan se noie dans un défilé de morts violentes. Ne nous laissant la place de s'attacher à aucun personnage, l'ennui creuse plus surement son sillon. Lire la critique de Old

Avatar Alexandre Rémond
4
Alexandre Rémond ·
Bande-annonce
6.6

Enfin du gras qui laisse un bon arrière goût.

Dégueu, vulgaire, débridé et créatif. Enfin quelqu'un pour secouer le cocotier. Une gageure dans ce type de production. Il manquerait plus que ce soit subversif. Lire l'avis à propos de The Suicide Squad

Avatar Alexandre Rémond
8
Alexandre Rémond ·