LeaDedalus

Femme, 32 ans, France
de vos éclaireurs la suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 15
  2. 33
  3. 34
  4. 77
  5. 119
  6. 143
  7. 192
  8. 207
  9. 91
  10. 25

Comparez votre collection avec LeaDedalus

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de LeaDedalus
Critiques de LeaDedalus

Dernières critiques

Bande-annonce
6.6
Ceci n'est pas qu'un teen movie

Quelle femme ne se souvient pas du supplice des vestiaires de la piscine en pleine puberté ? Nos pauvres corps, que nous avions déjà bien du mal à nous approprier tant ils changeaient à toute vitesse, mis à nu dans le froid et l'odeur de javel. On se cachait, on se regardait, on se comparait les unes les autres ; nos seins étaient désespéramment petits... nos cuisses désespéramment... Lire la critique de Naissance des pieuvres

6 1
Avatar LeaDedalus
9
LeaDedalus ·
Bande-annonce
5.5
Les impuissances d’Adrien

Alors que l’âge adulte arrive à grands pas, Adrien Palatine, petit minet parisien aux chemises bariolées, n’a pas encore trouvé sa place dans la société et tout autour de lui part à vau-l’eau : le couple formé par ses parents, les finances, l’amour, le boulot. Sur un ton léger, cette comédie, signée Antoine de Bary, s’installe progressivement au rythme des galères en chaîne d’Adrien... Lire l'avis à propos de Mes jours de gloire

6
Avatar LeaDedalus
4
LeaDedalus ·

Activité récente

Statuts d'humeurs

#salepute (2021) Mais aussi que les femmes ont 27 fois plus de chances de se faire cyberharcelées que les hommes. #eduquetonfils
#salepute (2021) On y apprend que le profil-type du cyberharceleur est un homme, de catégorie socio-professionnelle supérieure, de droite ou extrême droite.
Chambre 2806 : L'Affaire DSK (2020) Un criminel soutenu par une armée de complices politiques et médiatiques, et un parquet américain pourri à la moelle. Chambre 2806 est un documentaire bien trop "netflix", mais tellement nécessaire