Avatar Lighght

Critiques de Noor Dreams

@Lighght
Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.7

Don't judge me

"Que savons-nous des adolescents de 16 ans , 17 ans voire 18 ans ? Que savons-nous de leurs codes , de la relation qu'ils entretiennent avec leur corps ? Que savons-nous de leurs désirs , de leurs fantasmes peut-être même de leurs blessures et de leurs chagrins ? Que savons-nous de leurs amitiés , de leurs amours ? Quoi qu'il en soit, la liberté sexuelle est un acquis depuis bien longtemps... Lire la critique de La Fille au bracelet

Avatar Lighght
7
Lighght ·
7.6

Critique de Leurs enfants après eux par Lighght

Le livre dont je vais parler restitue la fin d'un monde. Ce monde-là c'est celui des années 90, et de la France périphérique. Bien loin de Paris "le point d'attraction, mais aussi de répulsion" des personnages. Et pour cause, on est dans l'est de la France : on écoute du Nirvana ou du Johnny , les hauts fourneaux ne brûlent plus , le lac est joli, mais on a peur de s'y baigner au risque de... Lire l'avis à propos de Leurs enfants après eux

Avatar Lighght
8
Lighght ·
6.7

Critique de Frère d'âme par Lighght

Gros coup de cœur pour Frère d'âme, ritournelle macabre qui se déroule lors de la première guerre mondiale , celle des tranchées et des tirailleurs sénégalais. Alfa Ndiaye , dévasté de n'avoir pu accorder à Mademba Diop " son plus que frère" mourant son dernier souhait : être tué par ses mains et l'achever, commence à collectionner les mains décapitées de l'ennemi aux yeux bleus.... Lire la critique de Frère d'âme

1
Avatar Lighght
9
Lighght ·
8.0

Critique de Petit Pays par Lighght

" Le jour se lève et j'ai envie de l'écrire. Je ne sais pas comment cette histoire finira. Mais je me souviens comment tout a commencé. " Ainsi se termine Petit Pays. Je ne vous spoile rien , rassurez-vous. Ce que je vous avoue dés maintenant c'est que vous allez être traversé par un torrent d'émotions au fil de votre lecture. " Des cœurs gonflés d'espoir comme le soleil des... Lire la critique de Petit Pays

Avatar Lighght
9
Lighght ·
5.9

Critique de L'Amour, la fantasia par Lighght

Après avoir publié le recueil de nouvelles Femmes d'Alger dans leur appartement en 1980 , et entre deux projets cinématographiques c'est avec L'amour , la fantasia que Djebar rompt un silence de cinq ans. Entre autobiographie ou plutôt semi-autobiographie et l'Histoire de la guerre d'Algérie, l'auteure juxtapose narrations entremêlées , regards du colonisateur comme celui du colonisé avec... Lire l'avis à propos de L'Amour, la fantasia

Avatar Lighght
7
Lighght ·
Bande-annonce
7.2

Critique de Waves par Lighght

J'ai été happée dès la première seconde ne sachant pas que j'allais pleurer toutes les larmes de mon corps juste après. Tout me touche dans ce film car même dans sa maladresse il reste émouvant. Les acteurs et actrices sont géniaux ! Les différents ratios de cadre ne sont peut-être pas subtils et ne laissent pas place à l'interprétation mais te font subir l'émotion malgré toi ce que je trouve... Lire l'avis à propos de Waves

1
Avatar Lighght
7
Lighght ·
6.7

Blanc : Égalité...mais pas vraiment.

"Dominique-nique ...je t'aime" "C'est une histoire sur la négation de l'égalité. Le concept d'egalité suggère que nous sommes tous égaux. Or je pense que ce n'est pas vrai. Personne ne veut vraiment être l'égal de son prochain. Chacun veut être plus égal." - Krzysztof Kieslowski Kieslowski dépeint le parcours de Karol Karol , un polonais naïf et maladroit qui essaie... Lire la critique de Trois couleurs : Blanc

Avatar Lighght
6
Lighght ·
Bande-annonce
5.7

Critique de El Despertar de las hormigas par Lighght

Il y'a un fourmillement sous la peau d'Isa qui germe , qui l'éveille à un univers qui lui était auparavant étranger , un univers fait de sensations qui viendra ébranler doucement mais sûrement son quotidien. Isa, avant d'être une femme c'est une mère. En tout cas , c'est ainsi que les autres - sa famille - la perçoivent. Il leur ai alors tout à fait naturel de lui suggérer - voire demander -... Lire la critique de El Despertar de las hormigas

Avatar Lighght
6
Lighght ·
Bande-annonce
6.1

So pretty and yet so violent

Couleurs pastel, des néons et une ado en quête identitaire. Tout dans ce film avait de quoi satisfaire la teen addict à Tumblr que j'étais. Avec ses plans intimistes , ses dialogues violents mais ses textures soft Ena Sendijarević nous propose un premier long-projet saisissant. Alma , la protagoniste principale enfile sa robe bleue ( ou lilas ? ) sans savoir qu'elle va la porter... Lire l'avis à propos de Take Me Somewhere Nice

Avatar Lighght
7
Lighght ·