Lopocomar

Homme, 34 ans | Twitter
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
En alimentation comme en ce qui concerne le cinéma, je mange quasiment de tout. Ce qui explique parfois des indigestions de navets et autres plats mal réchauffés.

Répartition des notes

  1. 24
  2. 66
  3. 97
  4. 113
  5. 113
  6. 198
  7. 207
  8. 140
  9. 51
  10. 18

Comparez votre collection avec Lopocomar

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Lopocomar
Sondages de Lopocomar
Critiques de Lopocomar

Dernières critiques

Bande-annonce
4.7
Un nanar du dimanche soir

La série B au budget, casting et communication beaucoup trop importante. La franchise Cloverfield a une drôle de trajectoire et dire que ce volet manque de souffle épique et de bestioles. Cochant toutes les cases du film de vaisseau spatial et rappelant hélas pour lui Alien, Event Horizon et bien d'autres références plus récentes, Paradox porte les stigmates d'un film mal branlé qui a du... Lire la critique de The Cloverfield Paradox

2
Avatar Lopocomar
5
Lopocomar ·
Bande-annonce
7.6
Inattendu

Sur PlayStation 4 : Depuis The Last Of Us, j'étais passé au travers des dernières exclus Sony. Les derniers Uncharted finis ne m'ont pas marqué, je suis hermétique aux Quantic Dream. Et bien que touché par The Last Guardian, j'abandonne assez régulièrement le jeu pour ne pas le retoucher pendant de longs mois. Découvert par une... Lire le test Horizon : Zero Dawn sur PlayStation 4

2
Avatar Lopocomar
9
Lopocomar ·
Mentions J'aime de Lopocomar

Activité récente

Statuts d'humeurs

Hollow Knight (2017) C'est chiant à mourir, assez répulsif dans les premières heures et la concurrence dans le genre est rude : je ne comprends pas la hype.
Flight (2012) Dire que cette scène de nue puis de crash sont de loin ce qu'il y a de plus intéressant dans ce raté intersidéral
Tellement proches (2009) J'ai tenu la moitié, douloureusement.
The Nice Guys (2016) C'était drôle, fun, le duo fonctionne, l'intrigue déroule : Kiss Kiss Bang Bang 2016.