Avatar Lou Dev Darsan

Critiques de Lou Dev Darsan

Versus
  Suivre
6.8

Critique de Hors du charnier natal par Lou Dev Darsan

Chronique complète ici : http://www.undernierlivre.net/hors-du-charnier-natal-claro/ Larves et imagos, oiseaux marins estropiés, éponges et coraux, fleurs jaillies du fumier [...] Dans ce Charnier natal, où les trappes ouvertes par l’écriture sont oubliettes et passages, les images, les associations d’idées incongrues... Lire l'avis à propos de Hors du charnier natal

1
Avatar Lou Dev Darsan
8
Lou Dev Darsan ·
-

Animale Machine est poésie sauvage, brûlure et vision.

Critique complète sur mon blog. Animale Machine est poésie sauvage, brûlure et vision. Dans la collision des formes qu'il empreinte, dans le mouvement qui s'engendre dans les territoires vierges de légendes et de glose, dans les interstices entre textes et images, il est voix. Une voix, qui pour nous atteindre, est portée par la très belle traduction de Claro. Lire la critique de Animale Machine

1
Avatar Lou Dev Darsan
8
Lou Dev Darsan ·
6.8

Livre sphinx à la forme nouvelle, lecture troublante qui réveille.

Critique complète sur mon site : http://louetlesfeuillesvolantes.blogspot.fr/2017/01/la-maison-des-epreuves-jason-hrivnak.html La Maison des épreuves empreinte un chemin tortueux et une forme nouvelle, surprenante, déstabilisante qui dévore le lecteur auquel elle est offerte en pâture.... Lire la critique de La Maison des épreuves

1
Avatar Lou Dev Darsan
8
Lou Dev Darsan ·
7.8

Il était une fois trois naissances et une histoire de racines, d’exil, d’assimilation et de retrouva

Maryam Madjidi tente de résoudre le paradoxe douloureux de l’exil et démêle les nœuds d’une identité construite, déconstruite, reconstruite autour d’une double culture qui est à la fois richesse et fardeau. Elle parvient à poser avec beaucoup de justesse des mots tour à tour tendres et acérés sur la complexité des sentiments d’appartenance et de rupture et orchestre les fragments de vie qui... Lire la critique de Marx et la Poupée

Avatar Lou Dev Darsan
7
Lou Dev Darsan ·
6.9

Quiétude et sérénité

J'ai pris le temps de lire Élisée avant les ruisseaux et les montagnes, de le lire doucement, de laisser s'installer ses phrases, sa voix, sa pensée, de m'imprégner de la quiétude et de la sérénité insufflées par ce livre beau et paisible. Il y a de ces écritures qui en une phrase vous saisissent, et d'autres qu'il faut laisser se déployer, qu'il faut peut-être écouter plus que certaines, des... Lire l'avis à propos de Elisée, avant les ruisseaux et les montagnes

3
Avatar Lou Dev Darsan
7
Lou Dev Darsan ·
7.6

Critique de Honky zombie tonk par Lou Dev Darsan

Trompette, flingues, parade, baston, La Nouvelle-Orléans les pieds devant, du jazz au cimetière, et un passage par le gramophone. le trait est minimaliste, les formes géométriques, les saynètes hypnotiques : Honky Zombie Tonk t'accroche l'oeil, pour sûr, et balance un swing du tonnerre. Joyeuse revanche de la nuit, de l'alcool, de la danse et du « désir débridé » ! Critique complète sur le... Lire la critique de Honky zombie tonk

Avatar Lou Dev Darsan
8
Lou Dev Darsan ·
5.9

Critique de Le Bal des ardents par Lou Dev Darsan

Impossible de lire le Bal des ardents sans être perturbé, sans remettre en question ce que l'on pensait connaître de la littérature et de la narration, sans changer ses appuis. Il faut entrer dans la danse, être fous nous-mêmes, plonger et nous brûler, accepter le jeu auquel l'auteur nous convie, saisir au vol l'absence de règles et de repères connus. Apprendre à créer et poursuivre la beauté... Lire la critique de Le Bal des ardents

2
Avatar Lou Dev Darsan
9
Lou Dev Darsan ·
6.8

Critique de Les cosmonautes ne font que passer par Lou Dev Darsan

L'humour pince-sans-rire d'Elitza Gueorguieva fait mouche à coup sûr, et Les cosmonautes ne font que passer est un premier roman touchant et un peu barré, une jolie découverte. Critiqué pour Un Dernier Livre : http://www.undernierlivre.net/cosmonautes-ne-passer-elitza-gueorguieva/ Lire l'avis à propos de Les cosmonautes ne font que passer

1
Avatar Lou Dev Darsan
6
Lou Dev Darsan ·
7.2

Critique de Sombre aux abords par Lou Dev Darsan

L'écriture de Julien d'Abrigeon marque par son rythme soutenu, changeant jusqu'à être parfois haché, toujours mordant. Les sonorités y jouent à se poursuivre, à se heurter dans une langue qui travaille les mots comme une matière vivante et vibrante, use de la polysémie, de la variation, s'amuse avec les références musicales et littéraires, déplace virgules et points pour bousculer le sens et... Lire la critique de Sombre aux abords

Avatar Lou Dev Darsan
8
Lou Dev Darsan ·
7.0

Critique de Le Gaffeur par Lou Dev Darsan

Si la Cité fait sien le langage, « dès lors votre voix isolée, précisément parce qu'isolée, s'appelle légion ». Censure, surveillance, bureaucratie, broyage de l'individualité : le Gaffeur peut rappeler le Procès, 1984 ou Brazil ainsi qu'indiqué sur la quatrième de couverture. Il s'en démarque cependant par son humour, sa gouaille et une certaine forme d'optimisme dont ne se départissent ni... Lire la critique de Le Gaffeur

Avatar Lou Dev Darsan
8
Lou Dev Darsan ·