Lybertaire

29 ans, France (75018) | Site personnel
de vos éclaireurs la suit :
Versus
  Suivre
Me voilà entrée dans l'univers des éditeurs, des passionnés de la lecture et de l'objet-livre. J'aime le style, les mots, la ponctuation, j'aime les typo, les marges, les interlignes, la couleur et l'odeur des papiers...
Pas seulement lectrice, mais aussi éditrice free-lance attentive à l'évolution du paysage éditorial français et mondial. Je m'attelle à faire découvrir le travail de qualité des maisons d'édition indépendantes, et à les encourager à acheter dans les librairies indépendantes... Parce que le prix du livre est partout le même, quel que soit le point de vente ; alors mieux vaut être servi par un professionnel du livre.

Suivez-moi sur Bibliolingus :
http://www.bibliolingus.fr

Répartition des notes

  1. 8
  2. 3
  3. 11
  4. 14
  5. 16
  6. 40
  7. 63
  8. 58
  9. 5
  10. 73

Comparez votre collection avec Lybertaire

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Lybertaire
Critiques de Lybertaire

Dernières critiques

6.7
« Le phénomène du "Jihad individuel" est très éloigné de l’image du "loup solitaire". »

Marc Trévidic, juge antiterroriste, met à profit son expérience pour rendre compte des mutations du fanatisme religieux, appelé « terrorisme » par les médias. [...] Il revient sur les caractéristiques des organisations djihadistes en groupuscules des années 1980-2010, et [...] soulève aussi l’hypocrisie de l’alliance avec les pays comme le Qatar et l’Arabie saoudite avec lesquels l’Occident... Lire la critique de Terroristes : Les 7 Piliers de la Déraison

Avatar Lybertaire
7
Lybertaire ·
7.1
"On m’a dit qu’elle s’appelait Musango, et que sa mère l’avait chassée en l’accusant de sorcellerie.

Dans un récit à la première personne, Musango raconte à sa mère qui l’a chassée comment elle se défait des emprises sectaires. [...] Comme tant d’autres parents désespérés en cette période d’obscurantisme, sa mère semble avoir décelé chez elle l’esprit du mal, mais c’est en vérité un prétexte mystique pour abandonner ses enfants lorsqu’on n’a plus les moyens de les nourrir. [...] Chaque roman... Lire l'avis à propos de Contours du jour qui vient

1
Avatar Lybertaire
10
Lybertaire ·

Activité récente