Avatar Marc Poteaux

Critiques de Marc Poteaux

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.4

Volet roulant

Astier a essayé de marier le côté plus épique et dramatique des dernières saisons au comique des premières. Un résultat qui, selon moi, ne satisfera que les vrais fans de la série, ceux qui l'ont suivie et appréciée de A à Z. Ce qui, je l'avoue, n'est pas mon cas. Les personnages sont toujours là, mais ils sont survolés, surjoués, leurs gimmicks copiés / collés assez maladroitement ; leurs... Lire la critique de Kaamelott - Premier Volet

2
Avatar Marc Poteaux
5
Marc Poteaux ·
Bande-annonce
3.2

WTF niveau expert

J'aime bien les nanars. C'est rigolo quand t'es dans les bonnes dispositions. Alors ce matin, Sharknado me paraissait une bonne idée. Tout y est ; une intrigue qui tient en une ligne, des dialogues à deux balles, un casting qui cabotine plus que de raison, des morts qu'on voit arriver à des kilomètres... Alors on me dira que ce film est bourré d'invraisemblances ? Ben oui, C'EST / UN / NANAR !... Lire la critique de Sharknado

1
Avatar Marc Poteaux
6
Marc Poteaux ·
Écouter
6.0

Critique de Sonic Highways par Marc Poteaux

J’aime bien les Foo Fighters. Ouais, j’les aime bien, vous voyez ? Un peu comme ce qu’on dit à une fille qu’on aime pas d’amour, juste d’amitié, qu’on aime voir une fois de temps en temps, avec qui on passe de bons, voir très bons moments, mais qu’on a jamais envisagé autrement. Le groupe de Dave Grohl a toujours produit des titres rock entraînants et très malins mélodiquement parlant. Mais... Lire l'avis à propos de Sonic Highways

Avatar Marc Poteaux
8
Marc Poteaux ·
Écouter
7.5

Critique de Night Time par Marc Poteaux

Sortis de leur période punk anar depuis pas mal de temps déjà, Jaz Coleman et sa bande se recentrent sur un style plus passe-partout et empreint des sonorités new wave / cold wave de l’époque sur ce cinquième album qui marquera les esprits. A la fois dansant et sombre, un titre comme « Love like blood » traversera les époques et mettra tout le monde d’accord : Killing Joke est un groupe de... Lire la critique de Night Time

4 5
Avatar Marc Poteaux
8
Marc Poteaux ·
Écouter
-

Critique de Eldritch par Marc Poteaux

Ah ouais. Et pourquoi je les connais pas déjà, moi, ceux-là ? Quoi ? Sont voisins en plus ? Mais, euh, depuis quand les belges ont pris du galon comme ça en black sympho ? Non, parce que ce disque, là, il est juste excellent ! Bon, ok, on y entend clairement l’influence norvégienne (Dimmu Borgir, Emperor, au hasard), mais soyons clairs ; quand c’est à la fois glorifié et magnifié, ça ne... Lire la critique de Eldritch

Avatar Marc Poteaux
8
Marc Poteaux ·
Écouter
-

Critique de Your Vision Was Never Mine to Share par Marc Poteaux

Chant du cygne d’une formation suédoise de metal industriel à la trajectoire assez confidentielle malgré des premières parties bien cool (Slayer, Fear Factory, Machine Head, quand même), ce « Your vision as never mine to share » est pourtant un disque assez fantastique. Débarrassé de ses oripeaux très noise industriel mais ayant pris soin d’en conserver la tonalité générale et les voix... Lire la critique de Your Vision Was Never Mine to Share

Avatar Marc Poteaux
8
Marc Poteaux ·
Écouter
6.4

Critique de Maximum Entropy par Marc Poteaux

Surfant largement sur la vague shoegaze, Man Without Country coupe le genre sur-représenté de nos jours à l’electro-pop et l’electronica, pour aboutir à un deuxième album bourré de titres planants, mélancoliques et chargés d’effets. Le duo anglais a fait appel encore une fois à Morgan Kibby, dont on a déjà entendu l’organe s’exprimer au sein de M83, pour illustrer de fort belle manière ses... Lire la critique de Maximum Entropy

Avatar Marc Poteaux
7
Marc Poteaux ·