Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Matthew_Horne

Homme, France (97490)
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Je sais pas lire, et je m'en fous.



J'ai une assez sale tendance à être généreux lors de mes notations, mais au diable la déontologie de jean-cinéphile.

Notations:

1: Crachat. Faut vraiment chercher loin dans la prétention et la médiocrité pour que j'en vienne à là.

2: Lent et pénible plan-séquence en travelling à travers le gros intestin.

3: C'est la fine lueur de potentiel au fond du tunnel.

4: Juste pas bon, pas grand chose à dire.

5: BB: Banal Bancal

6: Regardable, divertissnant ou pas aussi bon que ça pourrait l'être.

7: (14 à 16/20), Correct

8: Très bon

9: Phénoménal

10: Mauvaise foi oblige, je considère qu'aucun film n'est parfait. Mais certains sont tellement outranciers qu'ils méritent une note proportionnellement outrancière.

Répartition des notes

  1. 131
  2. 69
  3. 93
  4. 161
  5. 264
  6. 559
  7. 761
  8. 429
  9. 122
  10. 38

Comparez votre collection avec Matthew_Horne

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Critiques de Matthew_Horne

Dernières critiques

Bande-annonce
6.1
Laissez les cadavres couler un bronze

"Bruno, crois-tu qu'il y a assez d'idées et concepts dans cette séquence de 4 minutes et 32 secondes? -Je ne sais pas Hélène, il y en a déjà 39, ça me parait déjà assez. -Grand Dieu! On joue sur une mise en scène opulente! On peut encore en utiliser quelques unes. Nos personnages roulent sur l'or, ou plutôt avec l'or. Nous, on roule sur les idées. -Tu as raison très chère. Soyons fou...... Lire la critique de Laissez bronzer les cadavres

2 5
Avatar Matthew_Horne
3
Matthew_Horne ·
Bande-annonce
4.9
Bordel

J'aime de moins en moins Ridley Scott. Plus les années passent, moins je prends du plaisir à voir son Cinéma. Au vu de la façon dont il divisait le public, et de mon intérêt décroissant pour son réalisateur, c'est avec une certaine appréhension que je me suis lancé dans Cartel (The Counselor) L'expérience ne fut pas aussi soporifique ou traumatisante que ce à quoi je m'attendais.... Lire la critique de Cartel

2
Avatar Matthew_Horne
4
Matthew_Horne ·
Mentions J'aime de Matthew_Horne

Activité récente