👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Critiques de Maurice_Faurron

Brazil
Maurice_Faurron
7

La dystopie honirique, à la fois toute simple et à la fois toute compliquée

"Brazil est un film compliqué parce qu’il aborde beaucoup de critiques sociétales, mais en même temps ça reste une histoire qu’on a déjà beaucoup vu: celle d’un système politique complétement foireux...

Lire la critique

il y a 4 ans

The Square
Maurice_Faurron
7

La satire qui avait le cul entre deux chaises

Trop explicite pour les bourgeois, trop implicite pour les milieux un peu plus populaires; aller voir The Square c’est avant tout assister à un putain de numéro d’équilibriste où tout risque de se...

Lire la critique

il y a 4 ans

Lost in Translation
Maurice_Faurron
8

Love in Translation ou "Comment j'ai retrouvé la motivation"

Il ne s'agit pas d'une réelle critique mais le texte est en entier, ici: http://lescritiquesdemauricefaurron.wordpress.com/2017/10/17/lost-in-translation-ou-comment-jai-retrouve-la-motivation/

Lire la critique

il y a 4 ans

Ce qui nous lie
Maurice_Faurron
7

Cuvée Klapischienne... (Klapischienne ?)

Pour lire la critique entière c'est ici: https://lescritiquesdemauricefaurron.wordpress.com/2017/06/19/ce-qui-nous-lie-de-cedric-klapisch/ "En résumé si vous êtes fan de Klapisch, si vous avez déjà...

Lire la critique

il y a 5 ans

Wonder Woman
Maurice_Faurron
7

En résumé: le film est vachement inégal, à cause d'un processus de production compliqué...

Pour lire la critique entière c'est ici: https://lescritiquesdemauricefaurron.wordpress.com/2017/06/08/premier-article-critique-wonder-woman/ En conclusion le film fait très superficiel: dès le...

Lire la critique

il y a 5 ans

Mass Effect: Andromeda
Maurice_Faurron
8

Vers le pas fini et l'au delà

Alors voilà: J'ai fini le jeu à 91% au bout de 60 heures. Je l'ai aimé ouais. Apparemment c'est pas le cas de tout le monde. Le jeu est pas fini ouais, mais je l'ai aimé. J'aimerai commencer par...

Lire la critique

il y a 5 ans