Max-La-Malice

Homme, France (66170) | Site personnel
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 6
  2. 14
  3. 31
  4. 77
  5. 135
  6. 243
  7. 392
  8. 486
  9. 313
  10. 106

Comparez votre collection avec Max-La-Malice

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Max-La-Malice
Sondages de Max-La-Malice
Critiques de Max-La-Malice

Dernières critiques

Bande-annonce
7.0
Au-delà des sensations

J'avais vraiment peur de revoir ce film en DVD, dans la mesure où je risquais d'en perdre la puissance et l'ampleur. J'ai donc vu le film 3 fois avant d'écrire ces quelques lignes : 2 au cinéma et une en DVD sur la télévision familiale. Oui "on est dedans", tout est fait pour qu'on soit "dedans" : le travail sonore avec le bourdonnement assourdissant des avions et l'intensité inouïe... Lire l'avis à propos de Dunkerque

4
Avatar Max-La-Malice
9
Max-La-Malice ·
Bande-annonce
7.4
A la fin du film, j'ai senti quelque chose sur ma joue...

...c'était la bave de mon pote qui s'extasiait devant la beauté plastique de ce film. LE blockbuster SF de l'année selon moi (pour l'instant). Un film qui prend son temps, répond à une réelle vision artistique, et brille tant par la profondeur de son scénario que par la beauté pure de sa mise en scène. Une belle extension de l'univers du premier film, qui pose de nouvelles questions... Lire la critique de Blade Runner 2049

1
Avatar Max-La-Malice
9
Max-La-Malice ·
Mentions J'aime de Max-La-Malice

Activité récente

Statuts d'humeurs

Even in the Quietest Moments… (1977) Un sacré bijoux. "Fool's overture" est une claque immense.
Sounds of Summer: The Very Best of the Beach Boys (2003) Un voyage dans le temps sous la forme d'une friandise douce et sucrée. C'est le soleil, c'est l'été, c'est le lyrisme de l'amour passager.
Opération Lune (2002) Tout bonnement hilarant !