Avatar Neil

Critiques de Neil

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.6

Critique de Wild par Neil

Wild raconte le périple - incroyable si vous le voulez bien - de Cheryl Strayed sous la forme d’une véritable ode à la musique. A toutes les musiques. Celles qui, inévitablement et avec une force inébranlable, constituent la bande-son de notre vie. Celles qui restent, qui s'ancrent comme des tatouages, que l’on chantonne avec nostalgie et qui ne nous quittent jamais vraiment. Celles aussi que... Lire l'avis à propos de Wild

3 1
Avatar Neil
8
Neil ·
Bande-annonce
6.8

Critique de La Reine Margot par Neil

Ce film me rappelle l'image de celle (erronée depuis) que j'avais du cinéma français typique les premières années de ma vie et en réunit tous les ingrédients : film d'époque à costumes, photographie dégueu, texte inaudible tantôt murmuré tantôt hurlé + musique prépondérante (avec la conséquence hyper agréable de devoir jongler avec le volume pendant tout le film), jeu d'acteurs... Lire l'avis à propos de La Reine Margot

3 1
Avatar Neil
1
Neil ·
Bande-annonce
6.8

Critique de Shame par Neil

Je me suis ennuyée, et en même temps, j'ai pas morflé non plus, certaines scènes étaient sympa. J'ai juste attendu tout le film qu'il se passe un truc un peu plus intéressant qu'une soeur qui surprend son frère en train de se branler. En vain. Btw, je crois que j'ai rien compris au propos du film, et ça me chiffonne pas trop, ça va. Lire la critique de Shame

1
Avatar Neil
4
Neil ·
Bande-annonce
7.5

Critique de Trainspotting par Neil

Est-ce une bonne idée de mater un film qui tournait beaucoup à la maison quand j'étais petite et dont je captais pas grand chose hormis que mes grandes soeurs l'adoraient, grandes affiches collées au mur à l'appui ? Manifestement non. J'ai du me marrer une seule fois dans tout le film, les personnages sont tous plus insupportables que les autres, tout est ultra cheap et en plus on se fait... Lire la critique de Trainspotting

Avatar Neil
3
Neil ·
Bande-annonce
7.8

Critique de In the Mood for Love par Neil

Depuis le temps que je voulais le voir, grosse déception. Certes, le film est esthétiquement réussi, superbe même; l'histoire en elle-même est vraiment cool sur le papier, le début du film était prometteur. Mais au bout d'une demie-heure, ça devient extrêmement long. Et la musique omniprésente - aussi magnifique soit-elle (c'est sûrement une de mes b.o préférées) surcharge, étouffe le film. Ça... Lire la critique de In the Mood for Love

1 1
Avatar Neil
5
Neil ·
Bande-annonce
6.0

Critique de Closer - Entre adultes consentants par Neil

J'ai su dès la première seconde, avec l'horrible chanson du générique que j'allais avoir droit à un pur navet : certaines choses ne trompent pas. Sérieusement, quel est le fuck ? Une version des Feux de l'Amour en accéléré, avec des mots cochons histoire de le faire passer pour un film subversif. Gros plaisir. Même le cul de Natalie Portman n'y fait rien. Lire l'avis à propos de Closer - Entre adultes consentants

6
Avatar Neil
1
Neil ·
Bande-annonce
6.7

Critique de Stoker par Neil

Ce film est l'exemple même de tout ce que je peux trouver de majestueux et bouleversant au cinéma, me terrant sur mon siège, les yeux et oreilles alertes, me délectant du moindre plan autant que des sons et des musiques. Une photographie magistrale, structurée, élaborée au détail près, à l'image d'un tableau où la symétrie est parfaite, le mariage des couleurs irréprochable et la symbolique... Lire la critique de Stoker

4
Avatar Neil
9
Neil ·
Bande-annonce
6.7

Critique de Une éducation par Neil

Ce film me laisse une impression très bizarre. L’histoire – le récit initiatique d’une jeune fille - est plutôt sympa en soi, les images sont jolies, mais la réalisation est tellement pudique, tellement distante avec l’histoire qu’aucune émotion ne surgit de tout cela. Ça en devient plat et fade : les scènes sont concises, sèches, sans saveur. La problématique autour de l’éducation est bien... Lire l'avis à propos de Une éducation

1
Avatar Neil
5
Neil ·
Bande-annonce
6.7

Critique de Les Amours imaginaires par Neil

Dès les premières minutes, impossible de ne pas penser à l’inévitable rapprochement avec le cinéma d’Honoré et son acteur fétiche Garrel tant les thèmes cher au réalisateur et la beauté de Niels Schneider s’y rapportent. Et au vu de la dernière scène avec Garrel lui-même en faux jumeau, on y verrait presque un hommage voulu de Dolan. J’ai un peu enduré la première demi-heure je dois dire, un... Lire l'avis à propos de Les Amours imaginaires

3
Avatar Neil
7
Neil ·
Bande-annonce
7.1

Critique de J'ai tué ma mère par Neil

Sur le papier, le film avait tout pour me filer des nausées, aurait du même. Mais par un miracle que je n’explique pas, il m’a conquise. Malgré l’omniprésence de Dolan aux multiples casquettes (réalisateur/scénariste/acteur/…), son pédantisme débordant, son narcissisme étouffant, la hype qui lui colle à la peau (et aux veuch) à la limite de l’embarrassant tant ça frise le cliché, le petit jeunot... Lire la critique de J'ai tué ma mère

1
Avatar Neil
8
Neil ·