Avatar NickyLarson

Critiques de Ryô Saeba

@NickyLarson
Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
Bande-annonce
6.6

L'essence des rêves

Un peu lourdaud dans ses clichés (certes assumés, mais au bout d'un moment ce n'est plus un clin d'oeil au spectateur, c'est un tic moteur), mais néanmoins mignon, ce film. Un message principal bienvenu, joliment mis en scène (on s'y laisserait volontiers entraîner, dans cet imaginaire en carton pâte finement ciselé), mais par cent fois trop appuyé. Ce qui sauve le film, finalement, c'est que... Lire la critique de Minuit à Paris

1
Avatar NickyLarson
7
NickyLarson ·
5.4

Critique de Un chien qui rapporte par NickyLarson

Une comédie très médiocre, ce qui n'est pas surprenant pour une adaptation d'une pièce de boulevard. Toutefois, j'ai apprécié une certaine audace dans la manière de filmer, qui a suffit a justifier son visionnage. Lire la critique de Un chien qui rapporte

2 5
Avatar NickyLarson
4
NickyLarson ·
Bande-annonce
7.3

Critique de Little Miss Sunshine par NickyLarson

Le ton qui ne se pose jamais vraiment et la fin décalée confèrent au film une atmosphère insaisissable qui le rend agréable et charmant. Lire l'avis à propos de Little Miss Sunshine

1
Avatar NickyLarson
6
NickyLarson ·
Bande-annonce
7.6

Critique de Scarface par NickyLarson

Scarface, c'est l'histoire d'un petit con. Emblématique des rêves déçus d'une génération, nourris de promesses illusoires d'une liberté fantasmatique, celle du pouvoir et de l'argent faciles. Qu'arrive-t-il à ceux qui, forts d'une attitude en acier trempé, se hissent au somment à coups de pompes sans en avoir les épaules? L'histoire d'un petit con rongé par la mégalomanie, dont l'égocentrisme... Lire l'avis à propos de Scarface

11 2
Avatar NickyLarson
7
NickyLarson ·
Bande-annonce
7.4

Critique de Inglourious Basterds par NickyLarson

Tour de force de subtilité ou gloubiboulga bancal ouvert à surinterprétation? Je préfère choisir la première option. Subtil n'est certes pas le premier adjectif qui vient à l'esprit devant la surenchère visuelle du film, mais sa force réside à un autre niveau. Quentin Tarantino est célèbre pour ses métaphores cinématographiques; celle-ci semble à ce jour sa plus aboutie. Le discours métaphorique... Lire l'avis à propos de Inglourious Basterds

3
Avatar NickyLarson
7
NickyLarson ·
Bande-annonce
8.2

Critique de Fight Club par NickyLarson

Le film s'ouvre sur la peinture d'un désespoir nébuleux et nerveux, que vient parachever un cri puissant, ouvrant un gouffre vers une abîme sanglante, brutale, animale. Jusqu'ici, tout va bien. On glisse ensuite vers le manuel du parfait wannabe--anar boutonneux, puis une vieille ficelle simpliste assène un dernier coup derrière la nuque à ce qui aurait pu être un film intéressant. Parce que,... Lire la critique de Fight Club

5 1
Avatar NickyLarson
5
NickyLarson ·
Bande-annonce
7.5

Aaaaaaawwwwww.....

On pardonne aisément la construction archi-classique au dénouement prévisible, les personnages unidimensionnels et la morale simpliste, parce que c'est tout de même un film pour enfants. Je n'en reviens pas de m'être extasiée devant un petit dragon en images de synthèse. Vraiment tout mignon, ce film; peut-être sa seule vertu, mais ça me convient très bien. Lire l'avis à propos de Dragons

1
Avatar NickyLarson
6
NickyLarson ·
6.6

Critique de Zombies par NickyLarson

Les chapitres s'enlisent et lassent à force d'étalage de vide californien calibré et interchangeable, et c'est certainement là le but. A la moitié du livre, on est soi même un zombie, apathique devant cette béance effrayante et les artifices qui s'efforcent à la remplir, inlassablement, toujours en vain. Que ressentir d'autre que l'ennui devant des personnages déjà morts. L'ennui dérange et... Lire l'avis à propos de Zombies

3
Avatar NickyLarson
6
NickyLarson ·
Bande-annonce
6.5

Critique de A Serious Man par NickyLarson

J'avais un apriori très mitigé et finalement j'ai vraiment apprécié ce film. Il m'est apparu comme une métaphore sur plusieurs niveaux, les personnages et situations étant exclusivement des archétypes, voire des allégories, peuplant et structurant une dissection mentale en même temps qu'une reproduction biblique. Un point fort, justement, que cette multiplicité des interprétations, rappelant... Lire la critique de A Serious Man

1
Avatar NickyLarson
8
NickyLarson ·
  • 1
  • 2