Avatar Nicolas Blin

Critiques de Nicolas Blin

Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
6.4

2 esprits, 1 arme...0 créativité ?

Des aliens mystérieux, une organisation opaque, une technologie alien pour contre attaquer: non, arcanum n’est pas la suite d’Evangelion, et c’est pas ce qu’on lui demande: action, rythme, personnages attachants, et la vie est belle. Malheureusement, les bases sont ici fragiles, avec un dessin quelconque et une intrigue qui patine à cause de personnages qui ont grand mal à évoluer. Dommage,... Lire la critique de Arcanum

Avatar Nicolas Blin
5
Nicolas Blin ·
7.9

Lettre d’amour au Joker

Une lettre d’amour ????. Sean G.Murphy, merci. Alliant force et justesse du récit, volonté de bousculer un univers aux codes bien établis sans faire table rase du passé, BWK transforme un pitch aguicheur mais casse gueule (Le joker qui devient gentil) en une œuvre somme, multipliant les temps forts et émotionnellement intenses sans oublier de rentrer dans l’intimité d’un couple culte : Jack... Lire l'avis à propos de Batman : White Knight

1
Avatar Nicolas Blin
9
Nicolas Blin ·
7.8

Antinekketsu

Rocky, Raging bull, Ali...la boxe, avec sa dramaturgie primale et ses affrontements homériques, est LE sport cinématographique par excellence, mais se défend pas mal en manga! Tout en développant des approches différentes du noble art: le nekketsu hyper efficace et technique pour le vétéran Hajime no Ippo, le social et déchirant Riku-do et le très malin Zero ici présent. Un Matsumoto jeune,... Lire la critique de Zero

4
Avatar Nicolas Blin
7
Nicolas Blin ·
6.3

Juste un one-shot...trop juste?

Mettre en exergue les ravages de la guerre moderne au travers des relations entre les 2 voisins d’Amerique du Nord, voilà un postulat qui méritait qu’on s’y penche...plus que ça. Car ici, le format est bien trop court pour que les thématiques abordées ne le soient pas de manière superficielles. Comme si un scénario de Nolan se retrouvait réalisé par Stallone...Dommage, car graphiquement, le... Lire l'avis à propos de We Stand On Guard

Avatar Nicolas Blin
5
Nicolas Blin ·
7.6

Adaptation convaincante

Ne connaissant absolument pas l’œuvre originelle de Damasio, je me suis plongé dans ce titre, happé de prime abord par l’univers visuel à la fois dense et sec mis en place par Henninot. La lecture a confirmé le premier sentiment: cette plongée au cœur d’un petit groupe qui part en procession trouver l’origine des terribles tempêtes de vent qui rythment la vie des habitants résignés à vivre... Lire l'avis à propos de Le Cosmos est mon campement - La Horde du Contrevent, tome 1

1
Avatar Nicolas Blin
8
Nicolas Blin ·
6.5

Light Moriarty?

Malin. Comme son diable de personnage principal, némésis bien connue de Sherlock Holmes, l’auteur choisit de renverser la table et de positionner Moriarty en Robin des bois idéaliste. Prêter main forte aux faibles pour régler leur compte aux puissants, tel sera son destin, lui, l’orphelin recueilli par des aristocrates avec son frère malade comme on accueille un animal domestique... Après 2... Lire la critique de Moriarty, tome 1

Avatar Nicolas Blin
7
Nicolas Blin ·
7.5

Promesse tenue

Attendu depuis des mois comme un poids-lourd shonen, TPN part sur d’excellentes bases, avec son scénario au croisement de Get out et Prison break, jugez plutôt : des orphelins surdoués, persuadés de vivre dans le paradis des orphelinats (bien nourris, éducation au top, belle demeure, maman de substitution « parfaite ») déchantent méchamment quand ils découvrent qu’ils sont élevés au bon grain... Lire l'avis à propos de The Promised Neverland, tome 1

Avatar Nicolas Blin
7
Nicolas Blin ·
7.4

Exquise plongée en enfer

Six petits tomes et puis s’en va...Le titre de Minoru Takeyashi réussit là où de nombreuses séries courtes échouent : donner de la densité à des personnages tout en développant une intrigue sans temps mort ou presque. La quête vengeresse d’Ella Horowitz, bien décidée à faire payer le prix fort à celle qui a envoyé sa guérisseuse de mère au bûcher, passera par ce satané couvent où tout est mis... Lire la critique de Le Couvent des damnées

1
Avatar Nicolas Blin
7
Nicolas Blin ·
7.6

Pulp fiction à moustache

« Putain, que c’est booooon! »: en ce jour funeste pour les icônes caoutchouteuses de Canal, c’est l’une des répliques jouissives de Jacques C. qui m’est venu après avoir refermé ce bolide de lecture. Graphiquement ravageur avec son découpage tape-à-l’œil maîtrisé, ultra-référencé eighties mais tellement moderne dans son écriture, drôle sans être gras (lisez les fausses pubs!), cette... Lire la critique de Il faut flinguer Ramirez, tome 1

1
Avatar Nicolas Blin
8
Nicolas Blin ·
Bande-annonce
4.6

Accident industriel

Quand un budget pharaonique passe dans une DA superbe mais totalement vaine, la faute à un cast et une direction d’acteurs à la rue. Et je ne parle même pas du scénario... Lire la critique de Jupiter : Le Destin de l'univers

Avatar Nicolas Blin
3
Nicolas Blin ·
  • 1
  • 2