Avatar Nolwenn-Allison

Critiques de Nolwenn-Allison

Versus
  Suivre
7.7

La communauté du père

Littoral est la première pièce fondant un projet de tétralogie, Le Sang des Promesses, qui se poursuit avec le bien connu Incendies, l'ambitieux Forêts et l'OVNI Ciels. Si on met de côté ce dernier, cette saga théâtrale a tout l'air d'un Pokemon. Si, si, un Pokemon, qui commence simplement mais efficacement pour évoluer vers quelque chose d'incroyable. Littoral ne coupe pas le souffle comme... Lire la critique de Littoral

1
Avatar Nolwenn-Allison
9
Nolwenn-Allison ·
Bande-annonce
6.0

Mes reproches sont un tas de pavés qui ne veulent plus former une critique cohérente

Autant j'avais adoré le livre de John Green, autant je ne me faisais pas trop d'illusions sur ce qu'allait être le film. Quand on voit la hype qu'il connaît auprès des jeunes filles de 12 à 15 ans, on se doute bien qu'on aura le droit à un énième teen movie avec une histoire d'amour impossible qu'on oubliera comme on a oublié Twilight pour laisser place à Fifty Shades of Grey. Pour tout dire, ma... Lire la critique de Nos étoiles contraires

105 17
Avatar Nolwenn-Allison
2
Nolwenn-Allison ·
7.3

Le prisonnier de son univers ?

Non, Carlos, tu ne t'en tireras pas sur ce coup-là. Si tu avais été un auteur de seconde zone, un Guillaume Musso de corrida, je n'aurais eu qu'à m'en prendre à moi-même. Mais là, j'avais bon espoir : L'Ombre du Vent et Le Jeu de l'Ange étaient si prenants, tant par tes intrigues riches que par ta représentation d'une Barcelone du début du XXe siècle si mystique. Mais là, c'est du grand... Lire la critique de Le Prisonnier du ciel

6 1
Avatar Nolwenn-Allison
5
Nolwenn-Allison ·
7.6

La Classe chinoise

La Divine m'a fait découvrir Ruan Lingyu, pas moins que ça. Actrice chinoise à la vie éphémère (elle meurt un an après La Divine, à l'âge de 24 ans), elle marque pourtant par sa classe folle et un jeu expressif extrêmement mature pour son jeune âge. Menant de front vie de prostituée et de mère, la première activité permettant d'assurer la seconde, le personnage de Ruan Lingyu se retrouve, suite... Lire l'avis à propos de La Divine

7 1
Avatar Nolwenn-Allison
8
Nolwenn-Allison ·
Bande-annonce
7.2

Critique de Les Habitants par Nolwenn-Allison

Le résumé Allociné de ce film était tout ce qu'il y a de plus alléchant : sans vous le retranscrire dans son intégralité, il parlait des étrangetés des personnages principaux, qui évoluaient dans une "comédie insolite". Insolite, je veux bien. Comédie, hum... ce point-là sera sûrement à revoir. Mes propos sont sûrement celles d'une profane longtemps abreuvées aux comédies anglo-saxonnes (ça... Lire la critique de Les Habitants

2
Avatar Nolwenn-Allison
5
Nolwenn-Allison ·
Bande-annonce
7.5

L'homme qui voulait juste faire un tour sur l'autoroute

Les autoroutes ne sont pas des lieux très conviviaux, ça, tout le monde le sait. Embouteillages, accidents de voitures, benêts qui ont pris au pied de la lettre leurs petits camarades les invitant à jouer en ces lieux inadaptés à toute activité ludique sont le lot de ces endroits où règne la vitesse. Mais l'autoroute, c'est aussi un lieu où des gens peuvent disparaître et où on peut voir des... Lire l'avis à propos de L'Homme qui voulait savoir

7
Avatar Nolwenn-Allison
8
Nolwenn-Allison ·
7.4

Le film presque normal de Luis Bunuel

Au lycée, quand on aborde l'art de la première moitié du XXe siècle et plus particulièrement le surréalisme, si tant est qu'on ait un professeur un tantinet cinéphile, on ne passe pas à côté du visionnage d'Un Chien Andalou. C'est généralement à partir de ce film qu'on se fait une représentation de l'oeuvre de Bunuel. La Vie d'Archibald de la Cruz casse complètement avec cette idée toute faite.... Lire la critique de La Vie criminelle d'Archibald de La Cruz

2
Avatar Nolwenn-Allison
9
Nolwenn-Allison ·
7.1

Come to the bright side, we have Kooky

Kooky, c'est bien, c'est beau, c'est touchant et sûrement le film le plus cute que je n'ai jamais vu. Je pèse mes mots. Vous avez pleuré devant Toy Story 3 ? Vous aimerez Kooky. Vous dévorez des Calvin et Hobbes ? Alors vous allez adorer Kooky ! Parce que la petite peluche rose n'a pas d'étiquette lavable, la maman d'Ondra décide de la jeter pour prévenir toute crise d'asthme. Kooky étant le... Lire la critique de Kooky

5
Avatar Nolwenn-Allison
8
Nolwenn-Allison ·
Bande-annonce
7.4

Les actionnaires de mon cerveau se disputent encore pour le choix du titre de cette critique

La Voix de son Maître, c'est une heure et demie où Gérard Mordillat et Nicolas Philibert donne la parole à douze patrons. Vous me direz qu'il suffit d'ouvrir n'importe quel journal ou de zapper sur n'importe quelle chaîne pour les voir se vanter. Certes. Mais contrairement à n'importe quel entretien ordinaire chez nos chers médias traditionnels, la parole de ces chefs d'entreprise est livrée... Lire la critique de La Voix de son maître

3
Avatar Nolwenn-Allison
8
Nolwenn-Allison ·
7.6

Wood is king

Krysar est sûrement l'arnaque la plus sublime qui soit, le film que tu sous-estimerais un peu parce que c'est un film d'animation, qu'Allociné le conseille à partir de 3 ans et qu'il fait référence à un conte ayant bercé ton enfance, à savoir le joueur de flûte de Hamelin. Avec tout ça, tu t'attends à une bouffée d'air frais et d'innocence. Qu'est-ce qu'on peut être naïfs... Point de dessin... Lire l'avis à propos de Krysar, le joueur de flûte de Hamelin

5
Avatar Nolwenn-Allison
8
Nolwenn-Allison ·