Avatar Pravda

Critiques de Pravda

Versus
  Suivre
7.4

Critique de Azazel par Pravda

Azazel reprend les codes classiques du policier tout en étant un peu atypique au vu de sa situation géographique et temporelle, la Russie de la fin du XIXème siècle. Premier roman policier de Boris Akounine, ce fut également mon premier contact avec cet auteur et il m'a donné envie d'y revenir. On y suit la première enquête du jeune Eraste Petrovich Fandorine, entre Moscou, Londres et... Lire l'avis à propos de Azazel

9
Avatar Pravda
7
Pravda ·
6.7

Critique de Let's Scare Jessica to Death par Pravda

Comme quoi il ne faut jamais se fier à une affiche de film, aussi laide soit-elle. "Let's Scare Jessica to Death" est le film d'horreur qui m'aura le plus agréablement surprise, et ce depuis un petit bout de temps, et pourtant je n'en attendais rien de spécial, je ne me souviens même plus de ce qui ou qui a pu me faire découvrir ce film (1) Film à petit budget sorti en 1971... Lire la critique de Let's Scare Jessica to Death

18 9
Avatar Pravda
8
Pravda ·
Bande-annonce
4.3

Light my fire

Le film porte bien son nom finalement. Après une première demi-heure certes pas transcendante, semblable à pléthore d'autres séries B horrifiques de moyenne qualité mais tout de même passable, d'un coup d'un seul, le scénario et la réalisation basiques que nous proposait Tobe Hooper s'enflamment et le voilà qui commence à partir en vrille comme c'est pas permis. Et cela ne cesse de monter... Lire la critique de Spontaneous Combustion

9 7
Avatar Pravda
4
Pravda ·
6.4

Femmes à trois têtes et handicapée décapitée.

Psycho Beach Party est une comédie horrifique décomplexée, où parodie de film de genre 50's, kitsch assumé et humour gras voir lourdingue se côtoient dans la bonne humeur la plus totale. Effectivement, on a vraiment l'impression que les acteurs se sont éclatés entre tenues rétros, scènes de surf sur fond vert ultra ringardes et jeux outranciers pour ces dames, et force m'est d'admettre que... Lire la critique de Psycho Beach Party

9 2
Avatar Pravda
7
Pravda ·
Bande-annonce
4.9

Voie de garage

Il n'y a pas grand-chose à sauver de "The Wraith" étrangement devenu "Phantom" en français. Sorte de navet hyper typé années 80 avec ses coupes de cheveux improbables, sa BO radio FM (de Bonnie Tyler à Ozzy Osbourne) et ses hamburgers servis au fast-food du coin par des donzelles à longues jambes en rollers, le film amuse un temps mais ennuie vite. Le... Lire la critique de Phantom

5 2
Avatar Pravda
3
Pravda ·
6.1

Goodbail Mario

"A Louer" de Jaume Balaguero est un téléfilm espagnol faisant partie de la mini-série "Películas para no dormir"... Certes en même pas 70 minutes il serait difficile de piquer du nez mais de là à provoquer l'insomnie, nous en sommes très loin ! "A Louer" démarre pourtant pas mal avec ce jeune couple sympathique, Clara et Mario (Macarena... Lire l'avis à propos de À louer

9 2
Avatar Pravda
4
Pravda ·
Bande-annonce
6.0

Terminatoc

"Hardware" c'est une sorte de Terminator fauché. En appartement. Je m'attendais à un film post-apocalyptique, ce que son début laisse présager avec ses nomades qui ne détonneraient pas dans "Mad Max" premier du nom, ses villes crasseuses (New York nous apprend-on "croule sous les vers"... c'est qu'il y a des détails dont on se passerait) et ses déserts de dunes rouges comme l'enfer. Après les... Lire la critique de Hardware

17 7
Avatar Pravda
6
Pravda ·
Bande-annonce
6.1

Erreur en tous genres

On prend les vingt premières minutes et le dernier quart d'heure, et l'on se retrouve avec un film d'horreur effrayant et éprouvant en diable, avec une tension presque palpable et une bande originale signée Dana Kaproff aux petits oignons. Seul souci dans ce plan parfait : le film ne pouvant pas durer 35 minutes, on doit se farcir le reste, et c'est très moyen, pour ne pas... Lire l'avis à propos de Terreur sur la ligne

8
Avatar Pravda
5
Pravda ·
5.7

Boulga' cause et le diable rit

Diablerie est une nouvelle de Boulgakov dans laquelle il use (et, sans vouloir l'offenser, abuse) du fantastique et de l'absurde pour dénoncer les aberrations du système politique soviétique mis en place, notamment pour ce qui est de l'administration qui a perdu tout semblant de logique - presque un pléonasme, je vous l'accorde - et où les promotions et les renvois s'enchaînent sans raison... Lire la critique de Diablerie

9
Avatar Pravda
5
Pravda ·
5.7

La vierge qui nous rend barges

J'ai tendance à penser que si je trouve le temps long lors d'un film d'une heure vingt, c'est qu'il y a un souci quelque part. A dire vrai, bien que "La vierge de Nuremberg" ne soit pas à totalement à jeter aux orties, je n'en retiens rien de bien folichon non plus (1). Comme j'aime à ce que les choses soient claires dès le départ, je commencerai en vous disant que le scénario est... Lire l'avis à propos de La Vierge de Nuremberg

10 2
Avatar Pravda
4
Pravda ·