Avatar Psychedeclic

Critiques de Thomas DELINE

@Psychedeclic
Versus
  Suivre
4.9

"M'enfin ?!"

Désolé pour le titre de la critique, j'ai pas pu m'empêcher. Pour le reste, je voudrais en guise d'introduction dire bravo et merci (ou plutôt "mersea", comme il l'écrit souvent lui-même) à Michel Polnareff. "Bravo" car il est parvenu, avec son nouvel album qu'on attendait plus, à me donner envie d'écrire ma première critique depuis plus de deux ans (et c'est d'autant plus étonnant que l'opus... Lire l'avis à propos de Enfin !

5 1
Avatar Psychedeclic
6
Psychedeclic ·
Bande-annonce
6.6

Sables mourants

"Bonjour, je m'appelle Robert Pattinson, j'ai débuté dans une saga cinématographique sans âme qui a élevé les vampires au rang de Bisounours, alors maintenant je cherche à montrer que je suis un vrai acteur en acceptant des rôles couillus ou plus confidentiels". Bon, j'exagère, ce n'est même pas Pattinson le héros de The rover en fait, et même si je le trouve toujours assez... Lire la critique de The Rover

2
Avatar Psychedeclic
6
Psychedeclic ·
Bande-annonce
7.3

Et les Lumières furent

Aaaah, le Danemark du dix-huitième siècle... Son obscurantisme religieux, ses mariages arrangés, sa noblesse très riche, son peuple très pauvre, ses petits arrangements à la Cour. Rien de bien différent avec la France à la même époque en fait. Fort heureusement, le dix-huitième est aussi connu pour être le siècle des Lumières, et les idées révolutionnaires portées par des philosophes comme... Lire l'avis à propos de Royal Affair

5 3
Avatar Psychedeclic
7
Psychedeclic ·
Bande-annonce
7.0

La isla minimalista

La isla minima, c'est le genre de films que tu es content d'avoir vu en V.O.D. ou à la télé : aller dépenser presque dix euros au ciné pour ça, ça m'aurait un peu ennuyé, je dois le dire. Et l'ennui, justement, c'est un sentiment qui menace très souvent de prendre le dessus tout au long du visionnage, comme un nuage noir et menaçant, si l'on n'y prend pas garde. L'atmosphère... Lire la critique de La Isla Mínima

2
Avatar Psychedeclic
6
Psychedeclic ·
Bande-annonce
6.2

Toi + moi + tous ceux qui sont seuls...

Toujours un peu de mal avec ces films qui ressemblent à des téléfilms (ou inversement), ce qui, d'emblée, donne déjà une idée de l'intérêt assez limité que peut inspirer le Complices de Frédéric Mermoud. Le sujet de départ, original et abordé avec réalisme (la prostitution masculine) suscite la curiosité, Descours et Meurisse n'ont clairement pas froid aux yeux (et pas qu'aux... Lire la critique de Complices

1
Avatar Psychedeclic
6
Psychedeclic ·
Écouter
6.5

Last movements

Le come back de New Order en 2015 était, il faut le dire, assez inattendu. L’enchanteur Waiting for the Sirens Call, qui fêtait là sa décennie d'existence, n’attendait pas vraiment de successeur, d’autant que les esprits s’étaient ensuite un peu échauffés : le groupe semblait dissolu, Peter Hook ayant quitté le navire pour vaquer à un projet solo visant à revisiter... Lire l'avis à propos de Music Complete

2
Avatar Psychedeclic
7
Psychedeclic ·
Écouter
6.0

In-DJeste

Je dois le dire, New Order a tourné assez fréquemment sur ma platine ces derniers mois, et je ne parle pas que de leurs anciens opus, ceux des années 80, les plus admirés et reconnus. Même le petit dernier, Music Complete, malgré la déception quasi-inévitable qu'il a engendré à la première écoute (dix ans d'attente pour pondre un disque aussi inégal), a fini par... Lire la critique de Complete Music

1
Avatar Psychedeclic
5
Psychedeclic ·
Écouter
8.3

In the shade of the morning sun

Sorti en single quelques temps avant la parution de leur fameuse compilation Substance 1987, True faith reste sans aucun doute l’un des meilleurs titres de New Order toutes périodes confondues. Stephen Hague, producteur des Pet Shop Boys, s’associe pour la première fois avec le groupe de Manchester pour un résultat plus que probant. Il sera difficile d’en... Lire l'avis à propos de True Faith

3
Avatar Psychedeclic
9
Psychedeclic ·
Écouter
6.6

Le (dé)goût du miel

“Déjà” ? Telle fut ma première réaction en apprenant, cette année, que Lana Del Rey allait sortir un nouvel opus, un an à peine après l’excellent Ultraviolence, qui lui a valu des ponts d’or de la part de la critique et du grand public, en tout cas dans leur majorité. Déjà, oui, car j’ai tendance à me méfier des artistes trop prolifiques, qui vont vous servir à peu... Lire l'avis à propos de Honeymoon

2
Avatar Psychedeclic
6
Psychedeclic ·
Écouter
7.4

"I can play all my cards but the house will win".

Nous sommes en 2011 et l’un des albums majeurs de la post new-wave fait son apparition dans les bacs, sauf que tout le monde a l’air de s’en foutre. Et pour cause : en France, personne ne connaît les Customs. Dans notre beau pays, les gens qui écoutent de la post new-wave font déjà partie d’une minorité, et même à l’intérieur de celle-ci, ce groupe semble relativement méconnu. Vous l’aurez... Lire la critique de Harlequins of Love

Avatar Psychedeclic
9
Psychedeclic ·