Avatar R-bert

Critiques de R-bert

Versus
  Suivre
8.1

Le Berserk du pauvre

J’aimerai aimer Vinland Saga, parce que c’est bien documenté et que c’est intéressant, mais pour moi le dessin ne passe pas. Pas qu’il soit mauvais, mais autant pour un truc propre, moderne et un peu cul-cul sur les bords comme « Planetes » (un manga sur des éboueurs de l’espace qui se posent des questions pseudo-philisophiques sur la vie), du même auteur , ça passe, autant là non. Le scénario... Lire la critique de Vinland Saga

7 8
Avatar R-bert
5
R-bert ·
6.5

TITANESQUE!

La découverte de Beowulf par cette album fut un gros choc pour moi, à la suite de cette lecture je me suis enquillé les films (celui de Zemeckis (qui est pas mal) et celui avec Christophe Lambert (no comment)) ainsi que le poème originel anglo-saxon. Le scénario est l’un des meilleurs que j’ai vu. Une sorte de Seigneur des Anneaux totalement décomplexé avec une progression typée jeu vidéo,... Lire l'avis à propos de Beowulf

Avatar R-bert
9
R-bert ·
7.4

Coeur avec les doigts!

Je suis un gros fan de Bill et à fortiori de Gobi. Ce sont des artistes avec lesquelles je me sens en phase, qui ont grandi avec les mêmes références que moi, et les ont digéré de la même façon. Pour résumer ils ont découvert la japanimation via Dragon Ball et sont des gros amoureuxt du trait vivant et sucré de Toriyama, pour autant ils ne se sont pas arrêté à cela et ont continué de sauter dans... Lire la critique de La Cité des hommes brisés - Luchadores Five, tome 1

Avatar R-bert
8
R-bert ·
7.8

Qui veut messianiser mon fils

Lors de la pré-production de Dune, il fut une évidence pour Alexandro Jodorowsky que son fils devait joué le rôle de Paul Atréïdes, jeune adolescent destiné à devenir un messie. Il l’a donc poussé à s’entrainer et se préparer intensément pour ce rôle pendant plus de deux ans via notamment de nombreuses heures d’art martiaux quotidiennes. Hélas, comme on le sait tous, le film ne se fera pas, les... Lire la critique de Le Lama blanc, intégrale

2
Avatar R-bert
7
R-bert ·
7.3

Critique de All You Need Is Kill, tome 1 par R-bert

Le design des monstres peut au départ surprendre, avec leur physique d'oursin affublé d'une énorme bouche, mais elle est finalement totalement cohérente avec l'ambiance du manga qui lorgne plus du coté de l'horreur que de l'action. Au final, c'est peut-être le seul bon point du manga car le reste est plutôt décevant...Le principe de loop ne peut évidement pas être aussi bien rythmé en manga... Lire l'avis à propos de All You Need Is Kill, tome 1

2 1
Avatar R-bert
4
R-bert ·
Bande-annonce
7.0

Critique de Killer Joe par R-bert

Je ne comprends pas trop pourquoi tout le monde dit que visuellement ce film est impeccable. Autant les cadrages je veux bien, mais niveau décors, maquillage et éclairage c'est la cata. Tout parait extremement artificiel! L'histoire est censé se passer dans une famille de red neck sans hygiéne et qu'est-ce qu'on a? Un appart' super propre, avec des éclairages digne d'une rave party de la loose,... Lire l'avis à propos de Killer Joe

Avatar R-bert
1
R-bert ·
Bande-annonce
6.9

Critique de The Raid par R-bert

Sérieux, les gens qui adulent French Connection mais qui descendent The Raid, vous n'avez pas de races! Lire la critique de The Raid

Avatar R-bert
10
R-bert ·
Bande-annonce
7.6

Toi aussi transforme ton quotidien en trilogie épique!

Laurence Anyways fut mon premier contact avec Xavier Dolan, j’ai bien aimé mais je ne fus pas convaincu. Plus tard je pris une claque avec « Les Amours Imaginaires » et ai appris l’âge réel de Xavier Dolan (autour de 23 ans) et là tout fut claire. Les Amours Imaginaires était un film esthétique sur la vacuité de la vie bourgeoise, un peu comme un film d’Antonioni, la maturité artistique en... Lire l'avis à propos de Laurence Anyways

Avatar R-bert
6
R-bert ·
Bande-annonce
5.9

Gareth Evans for the win

Ma note ne concerne que “Safe Heaven », le troisième segment (commençant à la 42ème minute) de V/H/S 2, réalisé par Gareth Evans (le réalisateur du surpuissant « The Raid »). Ici point de chorégraphie à base de penchak silat, juste de l’horreur simple mais ultra efficace. Je salue la qualité d’écriture de Gareth Evans, qui arrive très bien à faire monter la sauce, prouvant par la même occasion... Lire la critique de V/H/S/2

2
Avatar R-bert
7
R-bert ·