Avatar Raspaillac

Critiques de Miroslav Bulldosex

@Raspaillac
Versus
  Suivre
6.9

:'(

[Roman des Etudiants] Bon le genre de personnages d'intellos un peu déprimés par leur vie monotone qui sur le coup d'une déception passionnelle abandonnent leurs enfants et prennent un avion pour aller se cuiter au Spritz en Italie et se morfondre en regardant la mer ça m'intéresse pas de base donc c'était mal barré. On va dire que je catégorise les gens mais c'est... Lire la critique de Ça raconte Sarah

5
Avatar Raspaillac
3
Raspaillac ·
6.8

Le vrai gagnant

[Roman des Etudiants] Infiniment plus percutant que Trois Enfants du Tumulte, Arcadie irrite d'abord, agace par son style brut, explicite et décomplexé, puis finit par séduire. Là aussi, les thématiques de l'identité, de la sexualité, de la radicalité sont centrales, mais traitées avec bien plus de subtilité et de profondeur. On dirait une version littéraire et... Lire l'avis à propos de Arcadie

Avatar Raspaillac
8
Raspaillac ·
7.3

Je bâille

Alors certes le style est excellent et très immersif mais au service de quoi? Le problème avec ce genre de roman choral, c'est que si tout n'est pas très bien ficelé y a des persos qui prennent clairement le pas sur d'autres. En l'occurrence toute l'histoire autour du gars qui vient retrouver son ex est bien faite, mais les autres persos... je passe sur le prêtre inutile et... Lire l'avis à propos de Ouragan

Avatar Raspaillac
5
Raspaillac ·
7.7

L'ozone en personne

Tous les défauts de la Horde du Contrevent (les calembours à n'en plus finir, le côté ultra-explicatif, les essais philosophiques sous forme de monologue) sans les qualités (la quête ultra immersive, l'équilibre entre les personnages, la dimension mystérieuse). A oublier Lire l'avis à propos de La Zone du dehors

Avatar Raspaillac
4
Raspaillac ·
7.5

Ce que Y.Khadra doit au dictionnaire Larousse des synonymes

Souvent je me dis que j'aimerais bien écrire mais qu'avec ma vie de gosse de riche j'ai pas grand chose à dire d'intéressant. Yasmina Khadra c'est le contraire, le mec à énormément de choses passionnantes à dire mais le problème c'est qu'il écrit tellement mal que c'est difficile de faire abstraction de la forme. On dirait une espèce de recueil d'écrits de lycéen moyen qui a respecté... Lire l'avis à propos de Ce que le jour doit à la nuit

1
Avatar Raspaillac
5
Raspaillac ·
8.0

Leçon de Morel

Encore un bon bouquin de Romain Gary. Dommage qu'il soit trop long et que les enjeux soient inutilement surexplicités dans le dernier tiers, du coup ça fait un peu répétitif surtout que du début à la fin l'histoire n'avance pas, c'est plutôt de multiples points de vue sur un événement qui devient politique. Ils devraient faire lire ce livre en première année de fac de droit, pour... Lire la critique de Les Racines du ciel

1 3
Avatar Raspaillac
7
Raspaillac ·
8.3

Loin du monde

A un moment, dans le chapitre "De nouveau par le monde", Zweig dit "Toutes les redondances, toutes les mollesses, tout ce qui est vague, indistinct et peu clair, tout ce qui est superflu et retarde le mouvement dans un roman, dans une biographie ou une discussion d'idées m'irrite. Seul un livre qui constamment, page après page, se maintient au niveau le plus élevé et vous entraîne tout... Lire la critique de Le Monde d'hier

Avatar Raspaillac
8
Raspaillac ·
8.3

J'tourne en rond j'ai mal à la tête

C'est bien mais ça aurait pu être parfait. La plume de Damasio est objectivement virtuose et il ne se prive pas pour nous montrer toute sa panoplie en choisissant cette narration éclatée avec des POV et des façons de s'exprimer différentes pour chaque personnage. Il y a quelques passages absolument incroyables et ça fait vraiment plaisir de voir ça dans un bouquin de SF, aka le genre... Lire l'avis à propos de La Horde du contrevent

3
Avatar Raspaillac
8
Raspaillac ·
7.1

Et si c'était vrai?

Pour moi le principal problème des Strokes jusqu'ici c'était l'équilibre : au sein des albums (quelle différence de qualité entre un Under Cover of Darkness et un You're so Right, ou entre l'excellent Heart in a Cage et 15 minutes), et même au sein des morceaux (Taken for a Fool par exemple, que je n'ai jamais réussi à apprécier pleinement... Lire l'avis à propos de The New Abnormal

2
Avatar Raspaillac
8
Raspaillac ·
Bande-annonce
5.9

10 raisons de remater Problemos à l'ère du Covid-19

Parce que c'est une PANDÉMIE Maéva Parce qu'à l'époque #MeToo il serait judicieux de remplacer les innombrables citations de Woody Allen dans les papillotes de Noël par toutes les répliques de Mr Fraize dans ce film Parce que sans Claire Chust ce serait officiellement la meilleure comédie française de la décennie Parce que 1 gens, moins 1 gens, moins 1 gens...... Lire l'avis à propos de Problemos

2
Avatar Raspaillac
8
Raspaillac ·