Step de Boisse

Homme, 54 ans, France
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
"Quand on a une statue à son effigie, on regarde les pigeons d’un autre œil."
Winston Churchill

Répartition des notes

  1. 21
  2. 38
  3. 164
  4. 378
  5. 799
  6. 1641
  7. 2323
  8. 2213
  9. 670
  10. 249

Comparez votre collection avec Step de Boisse

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Step de Boisse
Sondages de Step de Boisse
Critiques de Step de Boisse

Dernières critiques

-
Un conservateur atypique

Professeur atypique de sciences politiques, Patrick Deneen est un conservateur catholique non libéral. Pour lui, la profonde crise que traverse les États-Unis n’est pas conjoncturelle, mais, fondamentalement, la conséquence du plein succès du libéralisme. La lecture de ce livre a été recommandé par Barak Obama ! Un ouvrage très dense, dont j’extraie quelques... Lire l'avis à propos de Pourquoi le libéralisme a échoué

17 2
Avatar Step de Boisse
8
Step de Boisse ·
Bande-annonce
6.6
L’innocence perdue

Après la guerre sans rencontre de La Ligne Rouge, Terrence Malick nous propose la guerre malgré la rencontre. Des colons approchent des côtes de la future Virginie. Nous assistons à la sidération des Indiens face à l’accostage majestueux des caravelles anglaises. Qui sont ces hommes ? Des aventuriers, des crapules et des enfants. Les femmes et les pasteurs seront du... Lire la critique de Le Nouveau Monde

28 4
Avatar Step de Boisse
8
Step de Boisse ·
Mentions J'aime de Step de Boisse

Activité récente

Statuts d'humeurs

Mes chansons-cultes (2020) Il est prêt !
Alita : Battle Angel (2019) Très mauvais, cela ne mérite pas une critique.
Nos Cent-jours (2019) C'est fait...
Autobiographie de mon père si le pire est possible, la mélancolie n'est plus de mise