Avatar STEINER

Critiques de STEINER

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.7

UN BON PETIT DIABLE

La grande trouvaille de cette ghost story est de ne jamais montrer le bébé présumé monstrueux, mais de le laisser imaginer aux spectateurs, avec une telle conviction que certains ont affirmé l’avoir vu en réalité.Technique de suggestion classique, maniée ici par un virtuose, qui se ménage un recul ironique vis-à-vis de son héroïne, et distille le doute sur la véracité de son témoignage : et s’il... Lire l'avis à propos de Rosemary's Baby

Avatar STEINER
8
STEINER ·
Bande-annonce
7.1

MAGNIFIQUE D'HUMILITE

Une intrigue à la simplicité on ne peut plus linéaire - dans la Pologne communiste des années 60 une novice d’origine juive à la recherche des dépouilles de ses parents exécutés pendant la guerre- sublimée par un noir et blanc très à propos pour illustrer un univers conjoncturellement dépressif : un pays rural à la tristesse bureaucratique, dont les jours ne sont que des répétitions infiniment... Lire la critique de Ida

Avatar STEINER
9
STEINER ·
Bande-annonce
8.0

SUBLIME FORCEMENT SUBLIME

Au départ banale histoire de série noire, Welles en fait une fable convulsive et ténébreuse, menée à un rythme d’enfer, conférant une virtuosité presque sans égale à la mise en scène.Du fameux plan à la grue qui ouvre le film, et joue sur toute la gamme de l’illusion cinématographique (profondeur de champ anormale, distorsion de l’espace etc), jusqu’à l’assaut final, dans un étranger décor de... Lire l'avis à propos de La Soif du mal

Avatar STEINER
10
STEINER ·
6.6

Critique de Le Triomphe de la volonté par STEINER

Cette grande solidarité mystique de l’Allemagne nazie autour de son chef ne saurait être dédaignée en raison du venimeux message qu’elle tente d’infuser à travers ses considérables moyens.Illustré par des musiques populaires et entrainantes ce livre d’images pour l’histoire est superbement monté, filmé au plus près de ses acteurs, laissant brillamment transparaitre la synergie avec ses chefs... Lire la critique de Le Triomphe de la volonté

1
Avatar STEINER
8
STEINER ·
Bande-annonce
8.5

CHEF D'OEUVRE FRELATE

« Chef-d’oeuvre » a-t-on pu lire à propos du testament de Leone.Cet excès d’honneur ne rend pas service au film- par ailleurs pétris de qualité- en ce qu’il ne peut que souffrir de la comparaison eu égard aux étalons-standards des grandes odyssées américaines telles « Gangs of New York », et surtout « la porte du Paradis » et " Americans Gangsters », pour ne citer que les œuvres les plus... Lire l'avis à propos de Il était une fois en Amérique

1
Avatar STEINER
7
STEINER ·
Bande-annonce
7.5

MORNE PLAINE

Spencer Tracy, la soixantaine bien tapée, manchot de son bras droit, met la pâtée à une demi-douzaine de gus moitié plus grand que lui, rien qu’à l’aide de son regard de tueur et d’un bras gauche qui ferait même pâmer d’envie Bruce Lee, vraiment très petit joueur à coté de pareil surhomme. Pour ne rien arranger, Sturges – qui a il est vrai fait bien pire dans sa carrière, mais aussi bien mieux-... Lire la critique de Un homme est passé

2
Avatar STEINER
4
STEINER ·
Bande-annonce
7.3

LE SOMMET DE BECKER

Un éblouissement.Conteur d’histoires dans la lignée de Maupassant et de Mérimée, Jacques Becker fut peut être le plus français des cinéastes.Le point de départ de ce joyau du cinéma des années 50 est emprunté à la chronique judiciaire de la belle époque.Mais Becker a profondément idéalisé les personnages et donné à l’aventure les dehors d’une complainte à la Bruant.Le ton est donné par la... Lire l'avis à propos de Casque d'or

2
Avatar STEINER
10
STEINER ·
Bande-annonce
7.6

Critique de Les Yeux sans visage par STEINER

S’il existe dans le cinéma français une tradition bien ancrée du merveilleux, de Méliès à Cocteau, on ne peut guère citer de grands auteurs se réclamant du fantastique, en dehors de George Franju.L’insolite, l’étrange, l’angoisse sont ses marques de fabrique, mais il se signale aussi par une rigueur d’écriture, une fluidité narrative, un attachement aux décors et aux objets qui trouvèrent... Lire l'avis à propos de Les Yeux sans visage

Avatar STEINER
7
STEINER ·
Bande-annonce
7.3

Critique de L'avventura par STEINER

« L’avventura » marque l’apogée d’un art distancié, glacial, fuyant les excès de la dramatisation.Le tempo excessivement lent de la mise en scène, une prédilection pour les personnages en crise, le goût de l’introspection et de la confusion des sentiments le situent dans un courant, littéraire et cinématographique, qui relève de l’esthétique du désenchantement.Les héros d’Antonioni sont des... Lire la critique de L'avventura

2
Avatar STEINER
6
STEINER ·
Bande-annonce
6.4

Le film francais du siècle dernier sur lequel on a le plus déliré

Si Brisseau aura semble-t-il droit à une postérité dans le cinéma francais c’est qu’il a été le démiurge d’un genre qu’il aura alimenté avec une persévérance touchante tout au long de sa petite carrière : le film ridicule.Ridicule et hyperclicheteuse en effet du début à la fin cette histoire de nymphette amoureuse de son professeur de français (n’est pas Nabokov qui veut) ; ridicule et grotesque... Lire la critique de Noce blanche

6 3
Avatar STEINER
2
STEINER ·