Avatar STEINER

Critiques de STEINER

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.6

Violence et Epure

Pour la place qu’il accorde à la violence et à la religion « Silence » peut certainement être reconnu comme une sorte d’aboutissement de l’œuvre de Scorcese.La principale question est la suivante : comment la foi peut-elle résister à la violence ? D’aucun diraient : au mal.Scorcese y apporte une réponse un peu moins subtile et un peu plus militante que celle du roman d’Endo dont il est... Lire l'avis à propos de Silence

Avatar STEINER
7
STEINER ·
Bande-annonce
6.1

Noir labeur

S’il n’y avait rien d’édifiant à attendre de Deray qui ne fut jamais qu’ un faiseur médiocre servi par quelques-uns des plus grand acteurs de son époque, la surprise vient ici d’Audiard, avec ce polar aux dialogues affutés, au scénario elliptique ciselé comme une lame de rasoir où il s’est de toute évidence – et une fois n’est pas coutume- creusé le citron. Pas fatigué de ses efforts, il est... Lire l'avis à propos de On ne meurt que deux fois

Avatar STEINER
7
STEINER ·
Bande-annonce
6.6

Broderie anglaise

Mixte audacieux de décors naturels et d’enluminures médiévales, cette expérience originale de théâtre filmé par un maitre de la scène britannique peut néanmoins laisser dubitatif les béotiens de l’œuvre du grand acteur anglais. L’audace consiste ici de commencer la fable par une représentation de la pièce Henry V, censée se dérouler à l’époque même de Shakespeare. Dès lors nous ne sommes plus... Lire la critique de Henry V

Avatar STEINER
4
STEINER ·
7.4

Fille du Ciel

Un empereur passionné de musique qui sera chassé du trône par son propre fils.Et qui se souvient des temps heureux, ceux où il s’adonnait à sa véritable passion, la musique ,pendant que s’installait aux rênes de l’Etat la famille yang Kwei Fei grâce au népotisme, qui n’était pourtant qu’un lieu commun de la gouvernance de l’époque, mais avec une telle impudence que la révolte se mettrait un... Lire la critique de L'Impératrice Yang Kwei-Fei

Avatar STEINER
10
STEINER ·
Bande-annonce
4.6

Meme au pire

Un grand gus un peu benêt est amoureux d’une pétillante jeune femme qui a tout pour elle (Alissa Maiga dans son rôle préférée : celle d’une passionaria des minorités guerroyant dans un monde de prédateurs blancs de peau).Tout, sauf la seule chose que lui-même possède : la fortune.Il faut dire que si lui est blanc et fils de bonne famille elle est black et, malgré ses surabondantes qualités... Lire la critique de Prêt à tout !

Avatar STEINER
2
STEINER ·
Bande-annonce
5.9

Cul-de-sac

Casting international pour une intrigue d’espionnage qui n’a pas eu le bonheur de bénéficier de l’inspiration et de la rigueur légendaire du « maitre du suspense ».Le bâclage se retrouve à tous les niveaux : distribution bancale, scènes filmées à la va-vite et montées à la truelle, situations stéréotypées.Intrigue farfouillée et personnages schématiques. Histoire menée à la... Lire l'avis à propos de L'Étau

Avatar STEINER
2
STEINER ·
Bande-annonce
6.2

Serial sleeper

Visage flasque, regard ensommeillé, yeux vaporeux, démarche flottante, voix nasillarde et expression indolente : Guillaume Canet change de personnage de composition mais sa composition reste invariablement la même. Il endosse ici nonchalamment le rôle d’un serial killer gendarme le jour et tueur la nuit.Bien.Le souci est que cette double activité à temps plein perturbe un métabolisme déjà... Lire l'avis à propos de La prochaine fois je viserai le cœur

Avatar STEINER
2
STEINER ·
Bande-annonce
8.1

Etre à soi et aux autres

Convoquant la psychanalyse au point d’en faire la thématique centrale et exclusive de son nouvel opus, Bergman nous fait se souvenir de Jung et sa notion de « persona » (le masque extérieur présenté au monde) et celle de « l’alma » (l’image intérieur).C’est la « persona » que nous montrons a la société, alors que notre « alma » peut être fort différente. Mais « Persona » s’interroge aussi sur... Lire la critique de Persona

Avatar STEINER
9
STEINER ·
Bande-annonce
6.4

Oedipe chez les robots

Conte cruel et récit féerique, la fable, sous sa trame empruntée à Pinocchio, approfondit les abandons et les illusions décrites par Freud, (la mère de l’enfant lit même aux toilettes les « trois essais sur la théorie sexuelle »).L’humanité devient l’obstination d’un sentiment de filiation malgré la perte et la lucidité, par-delà la destruction du monde. L’énigme de la naissance devient... Lire la critique de A.I. Intelligence Artificielle

Avatar STEINER
4
STEINER ·
Bande-annonce
5.1

Franny un ami qui gache tout

La culpabilité, le sentiment de responsabilité, le remord associé au devoir de réparation : c’est la puissance de l’entremêlement des eaux troubles de la conscience humaine qu’aurait pu explorer avec bonheur Andrew Renzi s’il avait suivi ses intentions initiales, prometteuses.Mais la promesse se disloque au fur et à mesure que la grosse patte de Gere s’incruste non seulement dans le duo... Lire la critique de Franny

Avatar STEINER
4
STEINER ·