Avatar Samanuel

Critiques de Emmanuel

@Samanuel
Versus
  Suivre
7.4

Une trouvaille par chapitre

Comme toujours avec Mathieu Gaborit, les qualités principales de l'ouvrage sont les mêmes, criantes d'évidence, et tiennent en deux mots : son inventivité et son originalité. Quand la Fantasy contemporaine se contente le plus souvent de pasticher Tolkien et Donjons et Dragons (le jeu de rôles) en déclinant à l'infini les canons du genre (elfes/nains/gobelins, guerrier/magicien/voleur, princesse... Lire la critique de Chroniques des crépusculaires

4
Avatar Samanuel
7
Samanuel ·
6.3

RFSC (roman français à succés contemporain)

Pour faire un RFSC il faut : - de beaux sentiments : de l'amour avant tout, idéalement impossible (le décès imminent ou acté de l'un ou l'autre des protagonistes est bienvenu), mais il est probable qu'une amitié puissante (ou impossible !) puisse également faire l'affaire. - un texte rythmé et fluide : phrases longues mais chantantes, comparaisons sucrées ou métaphores prosaïques, tournures... Lire la critique de Le Zèbre

2
Avatar Samanuel
5
Samanuel ·
7.2

Quelques onces de mystère supplémentaire à Venise

Après avoir été fortement marqué dans sa première moitié par ce que je ne pourrais mieux qualifier, bien que le terme sois aussi désuet qu’imprécis, que comme une certaine hystérie (la passion amoureuse d'une pseudo princesse romaine des temps moderne avec un vague voyageur entre deux âges), le cours du roman s’infléchit soudain dans un sens aussi inattendu qu’intéressant. Car ce qui ne semblait... Lire la critique de L'Amant sans domicile fixe

3
Avatar Samanuel
7
Samanuel ·
4.6

Copie passable

Ce qui est du ressort de l’auteur, c’est la manière dont il va retranscrire la vie qu’il veut nous faire connaître. Selon les tempéraments et les ambitions, il pourra colorer son exposé d’un style, d’un point de vue, ou des deux. Jacques Attali, lui, ne fait ni l’un ni l’un ni l’autre. Ce qu’il semble appliquer à la rédaction de Diderot ou le bonheur de penser, c’est une méthode. Une méthode... Lire l'avis à propos de Diderot ou le bonheur de penser

2 1
Avatar Samanuel
5
Samanuel ·
6.9

Ce n'est pas l'histoire de deux amis qui tiennent un bar...

Chaque critique ou presque du Sermon sur la chute de Rome commencent en effet sur cette variation. Mais si Libero et Matthieu ouvrent bien un bar dans un village perdu de corse, c’est surtout un monde en miniature qu’ils font surgir du néant. Un monde dont l’échelle permet d’observer en 200 pages la naissance, l’expansion et l’apogée. Puis brutalement le déclin et la chute. Hors ce monde sert de... Lire l'avis à propos de Le Sermon sur la chute de Rome

2 1
Avatar Samanuel
9
Samanuel ·
7.3

Étouffer au grand air...

Jim est un looser. Père de deux jeunes enfants, Tracy et Roy, il n'est jamais parvenu à réfréner ses désirs sexuels, qui l'ont porté de femme en femme, d'échec sentimental en échec sentimental, et donc, fort logiquement, de ville en ville. On ne peut pas dire qu'il ait eu beaucoup plus de réussite dans sa vie personnelle : un temps dentiste, il a décroché sa plaque pour monter une entreprise de... Lire la critique de Sukkwan Island

5
Avatar Samanuel
8
Samanuel ·
7.3

Le lot 49 a été retiré de la vente car il n'a pas trouvé acquéreur

- Vente à la criée du lot 49 (que j'abrègerais désormais en Vente à la criée...) est une sorte de road trip foutraque et désorienté qui m'a rappelé La Cavale du géomètre de Paasilina. - Dans Vente à la criée... l'absurde guette les protagonistes à tous les coins de rue et prend en main leurs destins comme il le fit jadis pour le pauvre K. du Procès de Kafka. - Vente à la criée... contient des... Lire l'avis à propos de Vente à la criée du lot 49

7 1
Avatar Samanuel
4
Samanuel ·
6.7

Pynchon chez Borges

Op Oloop narre 19 heures 10 minutes de la vie habituellement millimétrée d'un statisticien finnois exilé à Buenos Aires qui part en vrille. Bouffées délirantes, accès de rage ou d'abattement, coma, perte complète de self-control, logorrhée, manie, fureur, apathie... le statisticien passe d'instant en instant par tous les états et toutes les couleurs, souvent de manière impromptue, imprévisible et.... Lire la critique de Op Oloop

2
Avatar Samanuel
7
Samanuel ·
7.6

Venise entre parenthèses

Il a fallut que je m'adresse à Wikipedia et autres encyclopédies en ligne pour bien cerner (est-ce possible?), en amont de ma lecture, le personnage de Paul Morand, écrivain et diplomate au parcours décrié. Venises fait partie de ses œuvres tardives (publiée en 1971, cinq ans avant sa mort). La découverte avec les premières pages du texte de son aspect autobiographique et chronologique (on... Lire l'avis à propos de Venises

3
Avatar Samanuel
6
Samanuel ·
-

Maximonstre aux fourneaux

Comme Max et les Maximonstres, autre oeuvre ultra-célèbre de l'auteur, Cuisine de nuit est le récit des aventures d'un petit garçon, Mickey, dans un monde onirique (au sens propre) qui le conduiront à vivre plusieurs événements étranges et parfois inquiétants, avant de rentrer triomphant dans le confort douillet de sa chambre. Si la trame globale des deux histoires peut paraître proche, le... Lire l'avis à propos de Cuisine de Nuit

1
Avatar Samanuel
7
Samanuel ·