Avatar Shonagon

Critiques de Shonagon

Versus
  Suivre
7.7

Chute libre

Je ne vais pas le finir, ayant lutté hier pour lire une petite centaine de pages, dont la moitié en diagonales. Le fait d'avoir aimé le premier recueil de nouvelles puis le roman "Gagner la guerre" est une chose (et je ne parle du rythme différent ou de la perte de la gouaille de Benvenuto) qui ne peut cacher la faillite littéraire de "Même pas mort". C'est lourd, lourd, ampoulé, les choix... Lire l'avis à propos de Même pas mort (Rois du monde, 1)

8 14
Avatar Shonagon
4
Shonagon ·
5.6

Donc tu te fous de ma gueule en somme ?

Aucune critique ne semblait nécessaire jusqu'à ce qu'au détour d'une page web...finaliste du prix Renaudot 2013. Mais si ma bonne dame. Incroyable ? Comme vous y allez... C'est vrai que... Oui ça je vous l'accorde, c'est vrai que... ...c'est bien d'avoir une idée de départ déjantée mais ensuite ça se complique lorsqu'il faut la développer sur 253 pages. Car il faut alors être romancier. Et,... Lire l'avis à propos de L'Extraordinaire Voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea

4
Avatar Shonagon
2
Shonagon ·
8.2

A lire.

Quel que soit notre âge lorsqu'on découvre cet essai de Foucault, on se dit avec une certaine ironie complaisante qu'il est heureux de n'être pas mort avant de l'avoir lu. Inutile d'épiloguer, les autres critiques ont dit l'essentiel et je n'ai pas grand chose à ajouter si ce n'est que, malgré le mépris dédaigneux que Foucault ressentait à l'égard de Camus, on trouve une vraie résonnance avec... Lire la critique de Surveiller et Punir

Avatar Shonagon
10
Shonagon ·
8.2

Un jour sans fin.

Ce 1 (qui s'est changé en 10 suite à l'exaspération des protecteurs éternels de Tolstoï, qui n'a pas franchement besoin d'eux au passage) n'est pas un jugement qualitatif sur l'œuvre mais une réaction à l'impossibilité personnelle de finir ce livre. J'ai pourtant essayé cinq fois, oui cinq... Et je retenterai le coup c'est certain. Parce que le peu que j'ai lu me plaît (oui je sais, l'asile... Lire la critique de Guerre et Paix

7 14
Avatar Shonagon
10
Shonagon ·
6.5

(Très) Prétentieux

En ce qui concerne l'intrigue, c'est simple, il est absolument impossible d'y croire, même en faisant un effort. Il faut vraiment être un adepte de l'autosuggestion pour se laisser embarquer sans tiquer. Il ne reste donc que deux choses, le fond et le style. Pour le fond, nous sommes dans un prêchi-prêcha qui se veut édifiant sur la société, la vie, tout ça : des paroles d'Orelsan à... Lire l'avis à propos de L'invention de nos vies

5 7
Avatar Shonagon
2
Shonagon ·
Bande-annonce
7.1

Télégraphique

1/ Skyfall. Très intéressant. Deux trois petites choses se dégagent de ce film boursouflé mais bien sympathique. Et la première, c'est.. 2/ Que depuis Alexandre, cette bouse, on avait pas pensé à humilier un acteur brun avec une couleur improbable au niveau des sourcils. #Fail 3/ Le scénario, par moment indéfendable et agaçant, s'avère un western tout ce qu'il y a de plus classique. 4/ On a... Lire l'avis à propos de Skyfall

Avatar Shonagon
6
Shonagon ·
6.5

Gênant ce grand vide...

J'ai cru abandonner mais finalement, en lisant en diagonale, ça passe. C'est même plutôt bien car je peux vous livrer cette phrase qui illustre à elle seule toute la médiocrité de la démarche littéraire : "Elle marcha vers moi, avec Hiroshima dans l'oeil droit et Nagasaki dans l'oeil gauche." Au-delà du manque de finesse absolue de cette phrase, c'est assez étrange venant d'une personne qui... Lire l'avis à propos de Stupeur et Tremblements

5 1
Avatar Shonagon
2
Shonagon ·
Bande-annonce
6.0

Beau et poseur.

Une très belle maîtrise du langage cinématographique. De bien belles choses. Mais une attitude un peu poseuse, sans avoir l'air d'y toucher, qui frustre et amoindrit, pour ma part, la capacité d'immersion dans cette non-histoire. Lire l'avis à propos de Grand Central

Avatar Shonagon
6
Shonagon ·
7.7

Style rédhibitoire

Dommage. Ayant toujours considéré le style et la narration comme plus importants que l'intrigue, je n'ai pas pu finir ce livre qui contient pourtant beaucoup de promesses au niveau de l'ambiance et de l'univers. Style boursouflé, envahissant et lourd. Et pourtant sans vraie densité ni rythme. On dirait souvent une première version non élaguée du superflu. L'intensité brouillone peut être une... Lire l'avis à propos de Perdido Street Station

Avatar Shonagon
4
Shonagon ·
7.3

Et le style ?

Incapable d'avancer dans ce livre. Un peu ma faute aussi. Je pensais y trouver un style, une écriture, quelque chose qui dépasse et élève le livre au dessus de la simple intrigue policière dont je me moque finalement pas mal. C'est le cas chez Pete Dexter, Thompson, Ellroy dans certains cas, etc. Mais pas Indridason ou alors pas dans ce bouquin. Donc très vite, l'absence de personnalité dans... Lire l'avis à propos de L'Homme du lac

Avatar Shonagon
4
Shonagon ·