Avatar Shonagon

Critiques de Shonagon

Versus
  Suivre
8.2

Quand on a que le dessin.

Ce que c'est de pas vouloir travailler avec un scénariste. Pour le reste, le travail graphique est impeccable, talentueux. Mais alors...quel vide narratif. C'est un problème à mon sens. L'envie de l'exercice de style ne justifie pas cette vacuité. Lire la critique de Tout seul

1
Avatar Shonagon
4
Shonagon ·
6.5

Plouf

"Dans les films, ça a l'air cool, le méchant ne voit rien venir, et tout se termine pour le mieux". "Au milieu du chaos, une nouvelle chanson d'Aerosmith retentit : Living on the edge. Le hasard fait bien les choses, ma vie tient effectivement sur le fil du rasoir". "-A part servir de psy, tu as appris des choses ? Pour une fois, j'endosse le rôle du pragmatique." "Rabroué, Jeremy leva les... Lire la critique de Le projet Bleiberg

Avatar Shonagon
1
Shonagon ·
6.6

"By the rivers of Babylon"

Première et probablement dernière tentative de lire du Mauméjean. Je n'ai pas fini le livre mais c'est inutile dans la mesure où je sais ne devoir y trouver rien de ce qui me permet de finir une histoire : un style affirmé et un pouvoir d'évocation par l'écriture. Ainsi qu'une intrigue ou une histoire. Babylone ça donne envie comme décor. L'intrigue moins par contre. Mais c'est surtout du côté... Lire la critique de Car je suis légion

1 2
Avatar Shonagon
4
Shonagon ·
7.7

Rêve américain spatial et psychanalyse

Premier livre de Pohl et j'y ai trouvé un grand plaisir. C'est intelligent, sensible, parfois subtil. Le concept de l'histoire est assez réjouissant. Cette sorte de "rêve américain" trash dans l'espace, une fois passée l'immigration, c'est à dire quand on parvient à atteindre la grande porte, fonctionne à plein sans esbrouffe ni tape à l'oeil. Par contre il ne faut pas s'attendre à un space... Lire la critique de La Grande Porte

Avatar Shonagon
7
Shonagon ·
6.4

Gene, mon héros, sombre dans la médiocrité.

Fallait bien finir par tomber sur du Gene Wolfe décevant. Pouvoir d'évocation quasi nul par rapport à d'autres écrits. Et ça parle, ça cause, ça blablate sans fin. En SF/Fantasy c'est du reste souvent le signe d'un auteur qui n'a pas grand chose à raconter. Le premier tome "Côté nuit" m'avait déjà laissé dubitatif malgré quelques sympathiques pages mais là... Gene, merde alors quoi ! Lire la critique de Le Livre du long soleil, Tome 2 : Côté lac

Avatar Shonagon
4
Shonagon ·
6.1

De l'essai au pamphlet.

Tout devait être réuni pour que j'apprécie ce livre. Mais il est quand même difficile de ne pas constater que l'ami Onfray a écrit la chose comme on rédige une rédaction de lycée qui nous gonfle un peu malgré un sujet passionant. Du coup l'essai attendu vire au pamphlet et même si je suis d'accord sur à peu près tout, ce n'est pas un pamphlet que je souhaitais lire. Lire la critique de Traité d'athéologie

2
Avatar Shonagon
3
Shonagon ·
Bande-annonce
6.9

Que c'est moche

Je ne comprends pas comment, avec tout ce talent, tout cet argent et étant généralement bien entouré, Scorsese a réussi à pondre un truc aussi laid esthétiquement. C'est assez Irregardable. Lire la critique de Gangs of New York

1
Avatar Shonagon
3
Shonagon ·
Bande-annonce
7.6

Plagiat éhonté.

Deadwood c'est l'histoire d'un producteur, Mr Milch, qui voulait faire du western et qui a lu tout sur le sujet sauf justement un livre (bon) qui s'appelle "Deadwood". Tiens comme c'est curieux. Ce livre est écrit par Pete Dexter (auteur qui gagne à être découvert) qui a renoncé à attaquer en justice Milch parce que les avocats d'HBO sont tout de même sévèrement burné et pourvu en cash. Mr... Lire la critique de Deadwood

15 16
Avatar Shonagon
1
Shonagon ·
Bande-annonce
2.6

Critique de Merlin par Shonagon

Trop facile de défoncer TF1 ? Cliché et lassant de dire que cette boite a un taux de merdes abominablement élevé ? C'est vrai que ça sert pas à grand chose d'enfoncer cette chaine de merde. Elle le fait finalement très bien toute seule. Lire l'avis à propos de Merlin

Avatar Shonagon
1
Shonagon ·
Bande-annonce
6.4

Mais débranchez cette caméra, par pitié.

Assez irregardable. Pas tant pour avoir choisi le vulgaire comme axe esthétique principal (pourquoi pas, on a vu de belles réussites dans le genre) mais plutôt à cause d'une réalisation insupportable qui ne raconte absolument rien. Déjà que le scénario est mince et mal foutu, si la réalisation n'amène aucune valeur ajoutée, on sombre dans la médiocrité et l'ennui d'une des plus chères séance de... Lire l'avis à propos de Moulin Rouge !

8
Avatar Shonagon
2
Shonagon ·