Avatar Sixtouz

Critiques de Sixtouz

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.1

Puissant et nécessaire

Une écriture fine, avec un triple arc narratif, portée à l’écran par une réalisation bien chiadée. Surtout : des jeux d’acteurs et d’actrice justes, puissants et émouvants. Merci Lire l'avis à propos de Grâce à Dieu

Avatar Sixtouz
10
Sixtouz ·
Bande-annonce
6.2

La claque

On ne s'attend pas à être émue ou horrifiée en voyant l'affiche, et pourtant... Le jeu des actrices est juste, fort, et très puissant. Si le montage du film n'est pas forcément à mon goût, l'histoire m'a emmenée et retournée. La tension est croissante, et au fur et à mesure on prend l'ampleur de la toxicité de la Fox - qui pourrait être n'importe lequel de vos lieux de travail, et on... Lire l'avis à propos de Scandale

8
Avatar Sixtouz
7
Sixtouz ·
Bande-annonce
7.7

Une pépite

Très très belle réussite pour ce premier long métrage de la part du studio SPA à Madrid. Super bien ecrit, très bien réalisé, une DA super léchée, c’est vraiment canon. A regarder et revoir Lire la critique de Klaus

Avatar Sixtouz
8
Sixtouz ·
Bande-annonce
7.2

Joyeux cluedo

Une chouette comédie, parfaite pour les fêtes ! On rigole beaucoup, le décors est planté, les costumes tirés à 4 épingles, une jolie réussite #feelGoodMovie Lire la critique de À couteaux tirés

Avatar Sixtouz
7
Sixtouz ·
Bande-annonce
7.6

On tachycarde, on retient son souffle, et on en prend plein la gueule.

Montfermeil, 2019, sa jeunesse livrée à elle-même et ses bâtiments de béton brut. Brut comme ce film, livré sans artifices : une BO sur le fil du rasoir, de longues minutes suspendues au silence des spectateurs. Un film réalisé avec brio, où l'on rit comme on tremble. Le jeu des acteurs parfois troublant, dérangeant, comme la manière de parler de Jeanne Balibar dans la séquence... Lire la critique de Les Misérables

Avatar Sixtouz
8
Sixtouz ·
Bande-annonce
-

Une daube

Honnêtement, c’est la plus grosse daube de ce festival d’Annecy 2019. Tous les écueils d’un mauvais films sont réunis : les gags sont lourdingues, les clichés nombreux, les références appuyées (!!!) à des succès mondiaux sont utilisées à outrance, l’histoire est grossière, le son mal mixé... Je ne suis pas restée jusqu’au bout, c’était un condensé de malaises. Lire la critique de Spycies

1
Avatar Sixtouz
1
Sixtouz ·
Bande-annonce
7.6

Merci Greg!

Extrêmement bien réalisé et bien écrit, ce film documentaire m’a transportée. Un oscar mérité et dédié aux lanceur.se.s d’alerte, tout particulièrement dans le milieu du sport. Lire la critique de Icare

Avatar Sixtouz
8
Sixtouz ·
Bande-annonce
6.6

Ca passe ou ça casse

Un travail remarquable à l’ancienne, où 90% dessins sont fait à la main et loin des tablettes. On est touchés par l’histoire de cette enfant qui navigue entre une mère pochetrone et un père chercheur/océanographe, dans un univers où elle semble être profondément handicapée des relations humaines... ⁣ un film qui prend des tournants complètements WTF quand son réal, probablement exalté, laisse... Lire l'avis à propos de Les Enfants de la mer

Avatar Sixtouz
5
Sixtouz ·
Bande-annonce
4.8

Un peu barré

Une autre épopée japonaise où univers parallèle et courant se rentrent dedans. Étrangère au genre, je n’ai pas compris grand chose au premier quart d’heure du film... on y suit l’aventure d’un jeune garçon endeuillé, qui rencontre son frère jumeau de l’upside down qui rêve de tuer sa petite amie. ⁣ Un peu barré, certaines faiblesses d’écriture dans la narration, les initiés apprécieront sans... Lire la critique de Les Mondes parallèles

Avatar Sixtouz
6
Sixtouz ·
Bande-annonce
6.1

Rafraîchissant

Réalisé par un humoriste danois, ce film a été un succès dingue à sa sortie au Danemark. On y suit l’épopée délicieuse d’une peluche fabriquée en Thaïlande en quête de vengeance. Avec son humain ils forment un duo comique et touchant, dont les principaux terrains de jeu sont une famille recomposée et la cour du collège. ⁣ A destination d’un public jeune (les quinqua risquent de passer à côté... Lire la critique de Mon ninja et moi

Avatar Sixtouz
8
Sixtouz ·