Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte

Sombracier

23 ans
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Je note les différentes œuvres principalement selon le plaisir qu'elles m'ont procuré. Le barème de SensCritique est assez explicite pour ça, le 10 restant une exception (pas plus d'une dizaine par univers de ma collection).
Mes notes peuvent peut-être parfois manquer de cohérence ou même ne pas me satisfaire : c'est difficile de faire la synthèse entre la qualité du film, le contexte dans lequel on le voit et les émotions véhiculées.
J'ai une préférence pour les films de guerre et la science-fiction en genéral.

Répartition des notes

  1. 40
  2. 117
  3. 220
  4. 314
  5. 392
  6. 372
  7. 310
  8. 214
  9. 110
  10. 41

Comparez votre collection avec Sombracier

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Sombracier
Sondages de Sombracier
Critiques de Sombracier

Dernières critiques

Bande-annonce
6.0
Il twistera une fois mais pas deux

En premier lieu, je tiens à préciser que cette critique ne spoile en rien l’intrigue du film ; je synthétiserai seulement le synopsis du film en une phrase : c’est l’histoire d’un village entouré de bois peuplés de créatures. Commençons par le commencement : l’affiche du film sonne comme un avertissement et entretient le mystère. Ce que l’on suppose être une créature encapuchonnée... Lire la critique de Le Village

1
Avatar Sombracier
6
Sombracier ·
7.1
Machine qui m’a fait rêver

Il y a des albums qui marquent profondément. Œuvre magistrale de Tome et Janry, sans doute l’une de leurs plus belles réussites, mais aussi la plus controversée, Machine qui rêve fut une parenthèse dans l’univers de Spirou et Fantasio. Mais quelle parenthèse ! Comment ne pas être marqué par ce titre, cette couverture ou ce scénario ? En 1995, la série était sans aucun doute à son... Lire l'avis à propos de Machine qui rêve - Spirou et Fantasio, tome 46

1
Avatar Sombracier
10
Sombracier ·
Mentions J'aime de Sombracier

Activité récente