Avatar Sorel

Critiques de Sorel

Versus
  Suivre
5.1

L'auberge de Monsieur Yvon

J'ai impression qu'il est dans l'air du temps, en ce moment, de publier des romans "feel good" mettant en scène des personnes âgées aigries par le temps qui passe ou par leur vie en général. Elles croisent le chemin de gens suffisamment fantastiques pour passer outre leurs désobligeances continuelles qu'elles dressent devant eux comme autant de boucliers. A chaque fois, c'est la loi du genre,... Lire l'avis à propos de Le Bonheur n'a pas de rides

Avatar Sorel
5
Sorel ·
7.3

On ne choisit pas sa famille

Me voilà arrivé au terme de la trilogie La symphonie du hasard. Le doute n'est plus possible : Douglas Kennedy a voulu réaliser, de la fin des contestataires années soixante jusqu'au milieu des années quatre-vingt et son contre-pied reaganien, une sorte de peinture impressionniste des États-Unis. Il le fait à travers le prisme du clan Burns, famille dysfonctionnelle au possible, chacun de ses... Lire l'avis à propos de La Symphonie du Hasard - Livre 3

Avatar Sorel
7
Sorel ·
6.4

Le roman qui ne pouvait pas grossir

Je vais faire court comme a fait court Éric-Emmanuel Schmitt avec ce roman à mi-chemin entre la fiction spirituelle à la Amélie Nothomb et le livre de développement personnel à la Laurent Gounelle. La lecture n'est bien sûr pas désagréable, l'écrivain sait écrire avec simplicité et parfois poésie mais son histoire est à mes yeux simpliste et enfonce des portes ouvertes. Ce ne serait pas si... Lire la critique de Le Sumo qui ne pouvait pas grossir

Avatar Sorel
4
Sorel ·
7.3

Baiser comme des lapins

Mon avis n'est pas complètement tranché à propos de ce livre dont je ne sais s'il est représentatif de l'œuvre de Philippe Jaenada, un auteur que l'on m'a présenté comme le roi de la parenthèse digressive. Néfertiti dans un champ de canne à sucre n'est ni plus ni moins que l'histoire d'une rencontre ("C'est con, ces histoires de coup de foudre") avec tout ce que ça comporte de banal malgré... Lire la critique de Néfertiti dans un champ de canne à sucre

Avatar Sorel
6
Sorel ·
7.8

Echanteur et lassant

Dès la première page, reproduite ci-après, comment ne pas être enchanté par le charme des mots de René Barjavel ? Ils augurent en toute logique d'un délicieux moment de lecture à venir. Le lecteur est immergé illico dans la légende arthurienne, sa table ronde, ses personnages mythiques, quasi-mythologiques, gonflés de bravoure et épris de sentiments courtois. Dans une Bretagne (la grande, la... Lire la critique de L'Enchanteur

Avatar Sorel
4
Sorel ·
7.2

Le ciel de Paris

Une page d'amour m'apparaît comme une pause dans la progression de l'œuvre des Rougon-Macquart. J'imagine aisément Émile Zola l'appréhender un peu comme une récréation après le dense et dramatique L'assommoir qui a dû lui prendre beaucoup d'énergie à écrire et ensuite à assumer. Ce huitième volet contient beaucoup moins de scènes descriptives et/ou spectaculaires que son prédécesseur. Le... Lire la critique de Une page d'amour

Avatar Sorel
7
Sorel ·
8.1

Pilier de war

Le jeu de mot est osé mais colle parfaitement, je trouve, à l'esprit de cette biographie de Winston Churchill (1874-1965). Il est totalement raccord avec l'angle choisi par Sophie Doudet pour démontrer le rôle majeur qu'a tenu ce grand homme d'État du vingtième siècle dans la seconde guerre mondiale et, de manière plus générale, pour présenter sa singulière personnalité fascinée par la guerre.... Lire l'avis à propos de Churchill

Avatar Sorel
7
Sorel ·
6.7

Alice au pays de la Guinness

Le livre 1 de La symphonie du hasard scellait mes retrouvailles avec l'écriture prenante de l'auteur américain que j'ai tant lu par le passé. Parallèlement à ce plaisir non dissimulé, un soupçon de perplexité sur l'intérêt du sujet même de sa nouvelle œuvre m'avait gagné. Qu'a donc cette jeune Américaine de particulièrement intéressant pour qu'on suive son parcours personnel tout au long des... Lire l'avis à propos de La Symphonie du hasard - Livre 2

Avatar Sorel
8
Sorel ·
Bande-annonce
6.9

Mélancolie heureuse

Avant la sortie de Un homme et une femme : vingt ans déjà, je tenais à revoir le film original sorti en 1966 et dont après un premier visionnage m'avait laissé un souvenir plutôt mitigé. Depuis, je me suis rendu compte qu'il était préférable, bien plus que pour un film récent, de voir un film âgé de plusieurs décennies dans les conditions optimales de confort et concentration pour pleinement... Lire l'avis à propos de Un homme et une femme

1
Avatar Sorel
8
Sorel ·
7.6

La maladie d'amour

Arrête avec tes mensonges a connu le succès que l'on connaît, très mérité à mes yeux tant chacun a été cueilli par le récit d'un premier amour à l'épilogue ô combien émouvant. L'auteur tente de réitérer l'expérience avec son deuxième amour également clandestin, un certain Paul Darrigrand, qu'il a rencontré quelques années plus tard à la fin de ses études à Bordeaux. On reconnaît le style sec... Lire la critique de Un certain Paul Darrigrand

1
Avatar Sorel
6
Sorel ·