Avatar T-Usk

Critiques de T-Usk

Versus
  Suivre
7.1

Me too, Fiona, me too

Guess what! I'm back ! Je ne sais plus écrire de critiques, aussi demande-je un peu d'indulgence pour ce qui va être tout un tas de blabla sans queue ni tête. Je me suis rendue compte tout récemment que ce que je croyais être une capacité à articuler des choses qui semblaient n'avoir aucun rapport entre elles, la "free association" que je me targuais de maîtriser presque naturellement n'est... Lire l'avis à propos de Fetch the Bolt Cutters

4
Avatar T-Usk
9
T-Usk ·
7.8

Pom pom.

A chaud (je l'ai fini il y a quelques heures et j'ai du mal à formuler ce que je ressens pour l'instant. Il va rester avec moi quelques jours, je le sais. Brume sur mon petit coeur). Arundhati Roy annonce la fin dès les premières pages, mais pas le dénouement... la suite d'événements qui mène à l'issue tragique, que Roy qualifie d' "Histoire", est implacable dans sa cruauté. J'avais entrevu... Lire la critique de Le Dieu des Petits Riens

Avatar T-Usk
8
T-Usk ·
Bande-annonce
6.3

Je ne sais pas dire

Ce n'est pas souvent que je m'aventure à aller voir un film le jour de sa sortie. La salle était remplie de gens dépassant la soixantaine, à moitié sourds (adressant des "j'ai rien compris!" à leurs voisins qui parvenaient aux oreilles de tous), et qui toussotaient toutes les deux minutes. C'était un vrai petit événement. Pourtant, sur l'écran, c'était un peu l'inverse qui se jouait. Un film... Lire l'avis à propos de Barbara

3 4
Avatar T-Usk
7
T-Usk ·
8.1

L'enracinement

« Chaque être humain a besoin d’avoir de multiples racines. Il a besoin de recevoir la presque totalité de sa vie morale, intellectuelle, spirituelle, par l’intermédiaire des milieux dont il fait naturellement partie. Les échanges d’influences entre milieux très différents ne sont pas moins indispensables que l’enracinement dans l’entourage naturel. Mais un milieu déterminé doit recevoir une... Lire la critique de L'Enracinement

4
Avatar T-Usk
9
T-Usk ·
8.0

Je confesse ma barbarie

"Penser, analyser, inventer (m'écrivit-il aussi) ne sont pas des actes anormaux, ils constituent la respiration normale de l'intelligence. Glorifier l'accomplissement occasionnel de cette fonction, thésauriser des pensées anciennes appartenant à autrui, se rappeler avec une stupeur incrédule que le doctor universalis a pensé, c'est confesser notre langueur ou notre barbarie.... Lire l'avis à propos de Fictions

2
Avatar T-Usk
8
T-Usk ·
Bande-annonce
7.4

Critique de Tout sur ma mère par T-Usk

Je viens de commencer à regarder des films d'Almodovar, et les émotions sont étranges. Ce que je trouve le plus difficile à appréhender dans ses films, c'est qu'ils sont visuellement si détaillés, si riches, que je recherche comme chez Lynch ou Fassbinder toute une symbolique derrière l'image, un fil rouge. Mais Almodovar laisse à ses personnages beaucoup plus d'espace pour vivre et... Lire l'avis à propos de Tout sur ma mère

2 1
Avatar T-Usk
8
T-Usk ·
Bande-annonce
7.9

Mad-moiselle

Lorsqu'un film me mène par le bout du nez, comme le fait ici (une fois n'est pas coutume) l’œuvre de Park Chan-Wook, je m'attends à ce qu'il me laisse au moins le plaisir de savourer en finish une apothéose, pour optimiser tous ces moments éprouvants où j'ai appuyé sur "pause" parce que j'avais peur que le film prenne une direction qui ne me satisferait pas. Mais l'apothéose vint, comme écrit... Lire la critique de Mademoiselle

8 25
Avatar T-Usk
8
T-Usk ·
Bande-annonce
7.5

Ils vécurent heureux.

Il y a mille définitions pour le terme "âmes sœurs", et mille théories sur leur existence. Je crois que Damien Chazelle nous donne ici la sienne, et qu'il y croit. Mia et Sebastian s'aiment avec une facilité déconcertante, sans jamais toutefois que leur amour n'ait l'air superficiel; ils s'aiment dignement, aussi, ce qui est chose rare au cinéma. Pas de coup bas. Ce qui les attire et ce qui... Lire la critique de La La Land

6 3
Avatar T-Usk
8
T-Usk ·
Écouter
8.3

Cruise me babe

J'ai envie d'écrire n'importe quoi aujourd'hui alors quoi de mieux que d'écrire sur cette chanson. J'ai conscience que comme toujours avec Bowie, ce qui semble être un patchwork d'influences disjointes au mieux, ou un ensemble de non-sens bordéliques au pire, est en fait une oeuvre d'art qui dans l'esprit du mad man est de l'ordre de l'évidence. Alors, Bowie nous pousse à exercer nos facultés... Lire l'avis à propos de I’m Deranged

4 2
Avatar T-Usk
9
T-Usk ·
Bande-annonce
7.7

You rebel scum!

La mythologie est suffisamment exceptionnelle dans ce troisième volet pour pardonner l'explosion de kistch qui caractérise le film et le qualifie, à mon avis pas tout à fait justement, comme pire film de la trilogie originale. Je trouve ce film plus abouti que le premier à tous niveaux, et presque plus dense que le deuxième en terme de trame dramatique (même si L'Empire contre-attaque n'a... Lire la critique de Le Retour du Jedi

1
Avatar T-Usk
7
T-Usk ·