Avatar Tinou

Critiques de Etienne Sironneau

@Tinou
Versus
  Suivre
Bande-annonce
5.4

Critique de X-Men : Dark Phoenix par Tinou

Vouloir reprendre le concept de Dark phoenix après l’épisode controversé de Brett Ratner pouvait paraître séduisant. Le problème c’est que Simon Kinberg fait moins bien sur presque tous les plans. Certes, la nouvelle équipe manquant de charisme et ayant été mal introduite dans X-men – Apocalypse, il part avec un sérieux handicap, mais il enchaîne les idées saugrenues et les... Lire la critique de X-Men : Dark Phoenix

Avatar Tinou
3
Tinou ·
Bande-annonce
7.7

Critique de Une affaire de famille par Tinou

Après un détour par le polar avec The third murder, Kore-Eda interroge à nouveau la cellule familiale à travers le portrait d’une famille en marge. Avec sobriété, il ne porte aucun jugement sur ses personnages évoluant dans la misère. Lire la critique de Une affaire de famille

Avatar Tinou
7
Tinou ·
7.9

Critique de City Hunter, tome 32 par Tinou

Ça y est, la saga se termine. Tsukasa Hojo offre un final satisfaisant, plutôt léger, faisant intervenir tous les principaux personnages lors d’une cérémonie de mariage (qui se terminera forcément en fusillade dantesque). Une intrigue à l’image du reste de la série parvenant à alterner action et humour de manière parfaitement équilibrée. Lire la critique de City Hunter, tome 32

Avatar Tinou
7
Tinou ·
Bande-annonce
6.3

Critique de La Princesse et la Grenouille par Tinou

Après quelques années d’errance ayant donné des métrages plus ou moins bons, Disney revient à l’adaptation de conte ponctuée de chansons. Le studio parvient à moderniser les différents éléments qui ont fait son identité notamment en plaçant le récit dans la Nouvelle Orléans et en parvenant à faire évoluer les stéréotypes. Lire la critique de La Princesse et la Grenouille

Avatar Tinou
7
Tinou ·
Bande-annonce
6.4

Critique de Avant que nous disparaissions par Tinou

À travers ce récit d’invasion extraterrestre, Kiyoshi Kurosawa interroge la notion d’humanité et les différents concepts qui la constituent. L’idée que l’on puisse retirer les différents éléments qui construisent notre personnalité est effrayante malgré le ton burlesque avec lequel elle est exploitée. Lire l'avis à propos de Avant que nous disparaissions

Avatar Tinou
7
Tinou ·
7.9

Critique de City Hunter, tome 31 par Tinou

Cet avant-dernier tome s’avère plus léger que le précédent (qui restera le point d’orgue de la saga) puisqu’il enchaîne, après l’affrontement épique entre Ryo et son père adoptif, sur une intrigue plus drôle et cartoonesque avec des antagonistes sans grande envergure. Lire l'avis à propos de City Hunter, tome 31

Avatar Tinou
7
Tinou ·
Bande-annonce
4.2

Critique de Unborn par Tinou

Rien de très intéressant dans ce film horrifique de David S. Goyer. La menace met une éternité à apparaître contraignant le cinéaste à multiplier les jump scares putassiers dans une première partie sans enjeu. Odette Annable, dénuée de charisme, ne parvient jamais à faire sortir son personnage du stéréotype de la demoiselle en détresse. Lire la critique de Unborn

Avatar Tinou
4
Tinou ·
Bande-annonce
6.1

Critique de Aladdin par Tinou

Aladdin est un très joli film familial. Le problème, c’est qu’il a déjà été fait. Cette version ne proposant que très peu de réécritures par rapport à l’original (les nouvelles chansons sont anecdotiques), on a exactement le même sentiment qu’en visionnant La belle et la bête de Bill Condon : le plaisir est là, mais un peu gâché par le côté mercantile et opportuniste de la... Lire l'avis à propos de Aladdin

Avatar Tinou
5
Tinou ·
Bande-annonce
5.1

Critique de Nightflyers par Tinou

Il y a de l’idée et de l’ambition, mais, mal fagotée, Nightflyers ne parvient jamais à exploiter correctement ses concepts et à faire exister des personnages qui prennent en permanence des décisions incompréhensibles. Une série plus exaspérante qu’effrayante. Lire la critique de Nightflyers

Avatar Tinou
3
Tinou ·
Bande-annonce
5.7

Critique de Grimsby : Agent trop spécial par Tinou

Vulgaire et balourde, cette comédie jusqu’au-boutiste pousse loin le curseur du mauvais goût. Réservée aux spectateurs qui apprécieront l’humour scatologique de Sacha Baron Cohen. Quant à Louis Leterrier, il se fait plaisir l’espace de quelques séquences d’action en plans subjectifs plutôt bien emballées. Lire l'avis à propos de Grimsby : Agent trop spécial

Avatar Tinou
3
Tinou ·