Avatar first_name last_name

Critiques de Arthur Villalongue

@first_name last_name
Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.3

A beautiful Phoenix

**You were never really here** a des ambitions marquées dès l'affiche, et on voit bien vite les inspirations de la réalisatrice. Comme dans Taxi Driver, le protagoniste est un solitaire, névrosé, traumatisé par une guerre absurde (du Vietnam à l'Irak). Il se liera à une prostituée mineure, qu'il ira libérer. En plus de cela, rajouter une campagne électorale à... Lire l'avis à propos de A Beautiful Day

Avatar first_name last_name
8
first_name last_name ·
Bande-annonce
6.4

Il est revenu

IT s'inscrit dans la mode actuelle des films et séries nostalgiques des années 80, parmi lesquels on compte ceux qui se déroule à cette époque et pastichent Spielberge entre autres: Super 8, Stranger Things... Et les franchises de cette période : Star Wars, Star Trek, Jurassic World... Maintenant, les studios s'attaquent aux succès littéraires de l'époque, et quoi de mieux pour cela que... Lire l'avis à propos de Ça

1
Avatar first_name last_name
7
first_name last_name ·
Bande-annonce
7.1

Oscar programmé

Moonlight, c'est le genre de film qui a reçu tellement d'ovations et de compliments qu'on met la barre assez haut avant le visionnage. Dans mon cas, je craignais que le film ne s'égare dans les clichés du mélo à oscars. Déception quand cela s'est confirmé. Il faut reconnaitre que Moonlight évite quelques pièges, comme celui de verser dans la mièvrerie et les artifices tire-larmes. La mise en... Lire l'avis à propos de Moonlight

1
Avatar first_name last_name
5
first_name last_name ·
Bande-annonce
7.5

To live and die in New-York

French connection est l'une des perles du Nouvel Hollywood, cette période bénie où une nouvelle génération de réalisateurs est entrée dans les Studios, avec une liberté d'auteur jusque là jamais atteinte. Dans ce chef d'oeuvre de William Friedkin, nous sommes plongés dans un paysage urbain, aux côtés de personnages gris, où la frontière entre les bons et les mauvais est floue. Popeye,... Lire la critique de French Connection

1 1
Avatar first_name last_name
9
first_name last_name ·
Bande-annonce
7.8

Anti-spectacular

À l'heure où les séries thriller sur la traque de psychopathes sont légions, comment tirer son épingle du jeu ? Déjà en ayant David Fincher comme producteur executif et réalisateur des 2 premiers et des 2 derniers épisodes de la saison inaugurale . Mindhunter prend le contre-pied de ce qui se fait habituellement pour le genre. En général, ce sont des cliffhangers, retournements de situation,... Lire l'avis à propos de Mindhunter

137 1
Avatar first_name last_name
8
first_name last_name ·
Bande-annonce
6.7

Twilight of a trilogy

La conclusion de cette trilogie prend des proportions bibliques, la preuve, elle est une meilleure relecture de l'Exode que Exodus Gods and Kings. Après un premier film prometteur, dans un futur proche encore civilisé, suivi d'un second volet d'une ampleur post-apocalyptique excellente, cet ultime épisode du parcours de César et des singes en est le plus abouti. Il est aussi celui... Lire l'avis à propos de La Planète des singes : Suprématie

Avatar first_name last_name
8
first_name last_name ·
Bande-annonce
7.9

jeux de pouvoirs

On peut considérer Mademoiselle comme le film somme du style de Park Chan-Wook. Il parvient ici à mélanger les thématiques récurrentes de son cinéma : les jeux de manipulation, machinations perverses, la vengeance, les retournements de situation... Tout en évitant les maladresses et les excès qui existaient dans certaines oeuvres précédentes. Le réalisateur est au sommet de son talent, il... Lire la critique de Mademoiselle

2
Avatar first_name last_name
9
first_name last_name ·
Bande-annonce
7.1

Not so Good Time

Amère déception que le visionnage du dernier film des frères Safdie. Pourtant, le film n'est pas mauvais. Mais il a reçu de si bonnes critiques et il démarre si bien, que la suite déçoit beaucoup. Good Time commence très fort. L'action arrive rapidement : deux frères, des paumés, font un braquage qui tourne mal. Sans en dire trop, le braquage de banque, executé sans un mot, détourne... Lire l'avis à propos de Good Time

1
Avatar first_name last_name
8
first_name last_name ·
Bande-annonce
6.3

Back to the classics

Le royaume de Gahoole est peut etre le film le moins connu de son réalisateur, Zack Snyder. Avant de le commencer, je craignais qu'il ne réitère les défauts qui reviennent dans la plupart de ses films: une esthétique très intéressante, mais un scenario pauvre ou très inégal. Je serai moins extreme pour Gahoole. Pas de doute, on a là un récit initiatique classique: la quête du héros qui est... Lire la critique de Le Royaume de Ga'Hoole : La Légende des gardiens

2
Avatar first_name last_name
8
first_name last_name ·