Avatar Vanbach

Critiques de Vanbach

Versus
  Suivre
Bande-annonce
4.5

Les américains en Amérique !

L'insomnie peut vous amener à faire bien des choses, comme par exemple consommer un produit issu de l'industrie culturelle. Et en un sens je me retrouve désarçonné face à cette entité multiforme qu'est Emily in Paris. Désarçonné, car il y a à la fois tout et rien dans cette série. C'est un sentiment que je ne m'attendais vraiment pas à avoir face à un tel produit. Cela me pousse à... Lire l'avis à propos de Emily in Paris

7
Avatar Vanbach
1
Vanbach ·
Bande-annonce
6.5

Le temps est bon, le film est mignon, y'a deux vieux qui sont aussi des amoureux.

Croyez le ou non mais il en faut véritablement peu pour m'émouvoir ou au moins m'attendrir. Et là on a des éléments que j'aime : un amour pas trop possible, de la cantopop et ces taxis que j'ai empruntés maintes fois complètement déchiré en rentrant à la fac ou chez une nana. Si je n'ai pas été complètement subjugué par le film, il m'a véritablement attendri notamment sur certains éléments du... Lire l'avis à propos de Un printemps à Hong Kong

2 2
Avatar Vanbach
5
Vanbach ·
-

Les hommes du PCC

Gazette du FIFIB 2020 : "Produit par Jia Zhangke (A Touch of Sin, The World), The Best is Yet To Come dépeint également la violence sociale de l’Empire du milieu avec cependant un peu moins de justesse que son mentor. Nous suivons donc Han Dong (Bai Ke) fraîchement arrivé à Pékin et qui peine à trouver du travail du fait de son manque de diplôme. Avec à la fois son talent et son abnégation,... Lire l'avis à propos de The Best is Yet to Come

2 1
Avatar Vanbach
6
Vanbach ·
Bande-annonce
5.6

Test ADN : nul

Des mots de la réalisatrice, le film comprend des éléments autobiographiques sans être autobiographique. Cet "avertissement" n'était pas tant pour empêcher toute spéculation sur sa vie personnelle que pour dire "j'ai mis du Moi dans cet oeuvre". Et effectivement le "Je" est partout dans une oeuvre artistique, non pas que nous pouvons déduire des éléments biographiques à partir du matériel,... Lire l'avis à propos de ADN

12 3
Avatar Vanbach
3
Vanbach ·
6.7

Naissance du néolibéralisme

Vu au FIFIB 2020 en présence de Lio. C’est avec une certaine émotion que la chanteuse Lio (Banana Split, Les Brunes ne comptent pas pour des Prunes) est venue présenter un de ses premiers rôles au cinéma devant la caméra de la très engagée Chantal Akerman. « Je voulais que mes parents soient fiers » affirme la chanteuse, à l’époque très jeune, qui se retrouve propulsée au... Lire l'avis à propos de Golden Eighties

1
Avatar Vanbach
6
Vanbach ·
Bande-annonce
6.6

Une femme sous influence

On remarque inévitablement, non sans ironie, l'incroyable répétitivité du mécanisme Hong Sang-soo : structures arithmétiques, compositions géométriques, léger zoom, léger dézoom et enfin des mouvements de caméra non moins légers. L'ennui est la réaction la plus naturelle face à un tel dispositif et ici, le réalisateur semble en jouer en créant un subtil équilibre de l'ennui et surtout de la... Lire la critique de La Femme qui s’est enfuie

5
Avatar Vanbach
7
Vanbach ·
Bande-annonce
6.5

Film de petit malin

Gaspard Noé c'est ton camarade de classe qui blindait sa dissertation avec pleins de citations pour montrer qu'il en savait plus que toi mais sans aucun soucis de clarté ou de rigueur. La supercherie étant révélée lorsque le tout s'effondre dans une conclusion bâclée pour finalement qu'on se rende compte que dès l'introduction, c'était mal partie. Ce film est découpé de la même... Lire la critique de Lux Æterna

64 10
Avatar Vanbach
4
Vanbach ·
Bande-annonce
6.6

Les Parisiens - NRJ12

Rohmer disait qu'on ne mentait pas assez au cinéma. Ils parlaient précisément des personnages et pas du fait de mentir au spectateur. Or ce film, dans une volonté artistique assez similaire qui est celle de montrer les hésitations sentimentales des personnages, de souligner le décalage entre l'action et la pensée comme le souligne peu subtilement le titre, nous ment en permanence. Un travail... Lire la critique de Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait

29 8
Avatar Vanbach
2
Vanbach ·
Bande-annonce
6.3

Call me by Oncle Jacqui

Affligeant de superficialité. Comment peut-on à ce point arriver à ne rien créer ? Aucun érotisme ne se dégage de la mise en scène. C’est formel au possible. Rien ne marque le spectateur, on est obligé de tout sursignifier par le dialogue (qui n’est pas non plus marquant), la voix-off ou la musique cool quand il faut être cool et la musique triste quand il faut être triste. Niveau... Lire l'avis à propos de Été 85

6 6
Avatar Vanbach
3
Vanbach ·
6.9

Les prisonniers du désert

Je suis tombé dessus par hasard sur le catalogue de la Cinétek, et quelle surprise ! J'aime beaucoup comment l'attente est représentée par la mise en scène. Il s'agit de l'attente de la mort. Nous nous doutons bien qu'il n'y aura pas d'échappatoire pour nos personnages et pourtant l'attente crée un certain sentiment de malaise dans ce contexte de méfiance. Ce sont des longs plans-séquences... Lire la critique de Les Sans-Espoir

2
Avatar Vanbach
9
Vanbach ·