Avatar Ygor Parizel

Critiques de Ygor Parizel

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.4

Critique de Black Book par Ygor Parizel

Ce film de Paul Verhoeven figure certainement parmi les tout meilleurs sur le sujet de la résistance. Le récit est rudement bien ficelé, pas du tout avare en rebondissements et en scènes marquantes alors que pourtant il reprend quasi exclusivement des éléments déjà vus dans bien d'autres films ayant un propos fort similaire. Un des atouts de Black Book se situe dans la galerie de personnages,... Lire la critique de Black Book

Avatar Ygor Parizel
9
Ygor Parizel ·
6.9

Critique de Billy le menteur par Ygor Parizel

Billy le menteur est un classique du renouveau qu'a connu le cinéma britannique au début des années 60, avec d'ailleurs en vedette deux interprètes phares de ce mouvement Tom Courtnay et Julie Christie. Billy Fisher est le héros de ce film, le personnage immature sur lequel tout le récit est bâti menteur quasi pathologique à l'imaginaire farfelu qui voit l'étau de ses mensonges se resserré... Lire l'avis à propos de Billy le menteur

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·
7.7

Critique de Welcome in Vienna - Partie 1 : Dieu ne... par Ygor Parizel

Premier volet d'une trilogie, Dieu ne croit plus en nous nous raconte une histoire sur un sujet qui a déjà été défriché des dizaines de fois à l'époque. En effet entre Fassbinder, Schlöndorff et autres la montée et l'instauration du Nazisme en Allemagne et Autriche a été abordé mais est-ce qu'un auteur l'avait aussi bien fait ? Car ici, c'est un peu une anthologie, on ne digresse pas sur des... Lire l'avis à propos de Welcome in Vienna - Partie 1 : Dieu ne croit plus en nous

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·
Bande-annonce
5.4

Critique de Double Détente par Ygor Parizel

D'emblée ce film donne le ton alors qu'aucune intrigue n'est encore en vue déjà deux grosses bastons. Il s'agit d'un Buddy Movie comme c'était à la mode en cette fin des années 80 aux USA, l'"originalité" réside dans le fait qu'un des deux potes/flics est soviétique (avec les vannes qui vont avec !) évidemment quasi tout l'humour tient sur cette dichotomie d'un russe bodybuildé et glacial et... Lire l'avis à propos de Double Détente

Avatar Ygor Parizel
6
Ygor Parizel ·
Bande-annonce
4.9

Critique de Who's That Girl ? par Ygor Parizel

Mention tout juste passable pour ce Who's that girl. En réalité, et on pouvait le soupçonner, ce projet est uniquement a but lucratif Madona étant une megastar de la musique en 1987, elle devait forcément passer sur les grands écrans même pour un film sans potentiel et amener des spectateurs/fans dans les salles. L'histoire est presque anecdotique avec cette histoire d'une jeune femme délurée... Lire la critique de Who's That Girl ?

Avatar Ygor Parizel
5
Ygor Parizel ·
Bande-annonce
6.9

Critique de L'Horloger de Saint-Paul par Ygor Parizel

Premier long-métrage d'un des plus grands cinéastes français de cette seconde moitié du XXème siècle, Bertrand Tavernier. Il s'agit d'une adaptation de Simenon, mais un Simenon assez inhabituel car se fixant sur le personnage du père d'un assassin, le script s'intéresse donc au côté "collatéral" de cette affaire de meurtre politique/passionnel. On décortique par des scènes dialoguées souvent... Lire l'avis à propos de L'Horloger de Saint-Paul

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·
Bande-annonce
5.4

Critique de Golden Child, l'enfant sacré du Tibet par Ygor Parizel

Un petit plaisir-coupable datant de l'époque ou Eddie Murphy était encore drôle. Ce film raconte une histoire assez fantaisiste d'un enfant sacré tibetain kidnappé par une secte satanique qui s'exprote à ... L.A. ou l'enquête va être confiée à un détective privé, dès le début on a des scènes aux éléments surnaturels qui viennent créer le mélange de comédie et d'action. Bon le déroulement des... Lire l'avis à propos de Golden Child, l'enfant sacré du Tibet

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·
Bande-annonce
6.9

Critique de Love & Mercy : La Véritable Histoire... par Ygor Parizel

Voilà un biopic sur un artiste musical plutôt audacieux tant dans la forme que dans le fond. Loce and Mercy est dédié au génie créatif de Brian Wilson, le membre clé du groupe californien The Beach Boys, ayant connu un succès immense dans les années 60. Le film est construit sur deux époques importantes, plus que dans la carrière, dans la vie de Brian Wilson d'abord la période artistiquement... Lire la critique de Love & Mercy : La Véritable Histoire de Brian Wilson des Beach Boys

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·
Bande-annonce
6.8

Critique de Bohemian Rhapsody par Ygor Parizel

Bohemian Rhapsody est un biopic musical qui était certainement un des plus attendus du XXIème siècle, celui de Freddie Mercury et Queen. Et d'ailleurs ceci est une des raisons qui laisse un goût de trop peu car est-ce qu'on nous raconte le parcours de la vedette Freddie Mercury ou bien celui du groupe ? On ne sait trop ? Le scénario survole plus qu'il ne s'intéresse réellement à la... Lire la critique de Bohemian Rhapsody

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·
Bande-annonce
7.3

Critique de Patients par Ygor Parizel

Grand Corps Malade le célèbre slameur passe derrière la caméra avec un compère pour mettre en scène une histoire clairement autobiographique adapté d'un bouquin qu'il a écrit. Ce film revient sur la galère que l'artiste a vécu dans sa chair quelques années plus tôt lorsqu'il s'est retrouvé partiellement paralysé des quatre membres suite à un bête accident de sport. Le sujet a certes déjà été... Lire la critique de Patients

2
Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·