Avatar Zarathoustra93

Critiques de Zarathoustra93

Versus
  Suivre
7.4

Une fois que vous l'aurez ouvert, vous ne le lâcherez plus jusqu'à la fin

Des personnages attachants et une histoire avec un fil conducteur solide font du dernier roman de Stephen King un véritable délice à la hauteur de ça! Superbe! Lire la critique de L'Institut

Avatar Zarathoustra93
9
Zarathoustra93 ·
Bande-annonce
7.1

Robinson version Fedex

Seul au monde est un grand classique d'une grande richesse interprétative regorgeant de bonnes idées. On peut lui reprocher un scénario parfois convenu (dans l'histoire d'amour du héros) mais le film reste superbe, les scènes en mer sont inoubliables, notamment celle avec la baleine. Lire l'avis à propos de Seul au monde

Avatar Zarathoustra93
9
Zarathoustra93 ·
7.4

Une nouvelle charmante

On retrouve le style de La petite fille de Tom Gordon pour le côté un peu "livre pour adolescents" de la nouvelle mais elle n'en a pas moins de charme. On s'attache à l'héroïne au fil des années qui passent et sans jamais tomber dans l'horreur absolue, la nouvelle nous tient en haleine tout au long. Une vraie lecture plaisir écrite à quatre mains. Lire l'avis à propos de Gwendy et la boîte à boutons

Avatar Zarathoustra93
8
Zarathoustra93 ·
Bande-annonce
7.7

Un film qui hante longtemps

Mamma Roma c'est l'errance d'un garçon banal mais solitaire qui devient un héros par son rapport à sa mère si particulière avec laquelle il entretient une relation ambivalente. C'est toute la finesse de Pasolini et de l'universalité de la complexité du rapport mère/fils qui se trouve contenu dans ce long-métrage sublime qui hante de manière durable. Inoubliable. Lire l'avis à propos de Mamma Roma

Avatar Zarathoustra93
10
Zarathoustra93 ·
Bande-annonce
6.3

Un voyage spirituel

Les films de Terrence Malick sont toujours très méditatifs, en ce sens son cinéma est avant tout une expérience intérieure, et Voyage of time n'est pas l'exception qui confirme la règle. Le film précédent de Terrence Malick (Knight of cups) racontait l'errance intérieure et extérieure d'un père à la recherche de son fils. Voyage of time semble faire un pas de plus dans la portée métaphysique... Lire la critique de Voyage of Time : Au fil de la vie

2 1
Avatar Zarathoustra93
8
Zarathoustra93 ·
Bande-annonce
6.0

Solitude

Plus jamais seul est le film poignant à la mise en scène épurée d’un jeune cinéaste chilien, Alex Anwandter. Il raconte un fait divers : l’agression violente d’un jeune étudiant homosexuel par des jeunes de son quartier de Santiago de Chile – dont son amant secret – dans toute sa brutalité. Le véritable héros du film est en fait le père, confronté à ce fait et horriblement seul devant sa... Lire l'avis à propos de Plus jamais seul

2 1
Avatar Zarathoustra93
8
Zarathoustra93 ·
Bande-annonce
4.7

Le morceau de cire

Film très intellectuel dont j'ai acheté le DVD au Boulimier hier soir et qui m'a rappelé la fameuse expérience du morceau de cire dans la seconde méditation métaphysique de Descartes. Que reste-t-il de la cire si elle fond? L'intrigue demeure original et si le déroulement est classique, le film se laisse regarder agréablement un samedi soir de désœuvrement. Lire la critique de La Maison de cire

1
Avatar Zarathoustra93
7
Zarathoustra93 ·
7.4

Du rêve à la désillusion...

Du rêve à la désillusion, la protagoniste chute, au sens figuré, puis finalement au sens propre. Mais dans cette chute, il reste encore intact tous les rêves ci-né-ma-to-gra-phi-ques comme l'écrit le vieil homme qui tape à la machine. Il y a comme une réminiscence anticipée du personnage principal de Mullholand Drive de David Lynch chez cette jeune actrice. Dans son film, Petrangeli montre le... Lire la critique de Je la connaissais bien

Avatar Zarathoustra93
8
Zarathoustra93 ·
Bande-annonce
7.0

L'école de la chair

Avec Grave, Julia Ducournau continue d’explorer les mystères de l’organique sous toutes ses variations et hors des sentiers battus (voir son excellent court-métrage Junior sorti en 2011 qui se présentait comme une relecture stimulante de la puberté féminine placée sous le signe du visqueux, avec la même actrice qui portait d’ailleurs le même nom fictif que l’héroïne de ce long métrage :... Lire l'avis à propos de Grave

Avatar Zarathoustra93
8
Zarathoustra93 ·
7.5

Plus que la fin du monde!

Un excellent ouvrage (découvert un peu tard vu que je passe l'agrégation de philosophie session 2017). Foessel est un philosophe de son temps - et du nôtre - connu pour sa parfaite clarté et sa très bonne connaissance de Kant. Ici il montre qu'il est également polyvalent dans divers domaines et qu'il est notamment capable de faire un usage très fin des références cinématographiques... Lire la critique de Après la fin du monde : Critique de la raison apocalyptique

Avatar Zarathoustra93
9
Zarathoustra93 ·