Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Avatar alb

Critiques de alb

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.2

The Wire avec du coeur (update s03)

Saison 1 : Et oui difficile de ne pas penser à The Wire dès les premiers épisodes d'American Crime. Photographie "réaliste" de la société occidentale/américaine, plongée au plus près du terrain judiciaire, drogue, abus, violence, mensonge, compromission, misère sociale, jeunesse volée, racisme, préjugés et l’inéluctable destin de ceux qui sont pas nés sous la bonne étoile, le tout... Lire l'avis à propos de American Crime

1 1
Avatar alb
9
alb ·
Bande-annonce
7.1

Meet the Fuckers

Bon ça va être dur de faire une critique de plus deux lignes sans spoiler aucunement le film, mais je vais tenter. Tout roule pour Chris et sa copine, jusqu'au jour où ils décident de passer quelques jours chez ses parents à la campagne. Chris est un peu inquiet qu'elle n'ait pas préparé ses parents au fait qu'elle sorte avec un homme à la peau noire, mais bon tout roule en fait, son... Lire l'avis à propos de Get Out

1
Avatar alb
8
alb ·
6.6

Une douleur qui traîne.

La première proposition du roman est intéressante : suivre des événements à la travers la fenêtre d'un train, avec toute la part d'interprétations que ça suppose, le rythme des allers et retours, les points de vue tous différents, c'est prenant. Rachel principale spectatrice est une épave. Alcoolique, son mec l'a quitté, son boulot l'a quitté, sa dignité l'a un peu quitté. Elle a du... Lire la critique de La Fille du train

2 4
Avatar alb
7
alb ·
7.9

Le petit Nicolas du ghetto

J'ai en effet trouvé un peu du personnage de René Goscinny, dans ce court roman : les pensées intimes livrées avec un langage imparfait pour mieux décrypter la complexité du monde des adultes et le mettre à nu. Mais Momo n'a pas la vie facile comparé à Nicolas, en bon "fils de pute" comme il le dit lui même, il a eté abandonné à la naissance par sa prostituée de mère auprès d'une... Lire la critique de La Vie devant soi

1 1
Avatar alb
8
alb ·
Bande-annonce
6.9

La vie est une maladie mortelle

Disclaimer : je ne suis pas du tout friand de films d'horreurs, j'arrive jamais à me mettre dedans, y croire, donc critique de total néophite qui a vu une fois Scream dans sa vie et c'est à peu près tout. It Follows a pour lui sa réalisation racée, on essaie de faire du cinéma ici, pas du clip de Blink 182. La bande son de Disasterpeace ajoute une touche mystico-industrielle très... Lire l'avis à propos de It Follows

Avatar alb
6
alb ·
Bande-annonce
6.7

C'est encore loin le bout du monde ?

Graphiquement sublime, Vaiana m'a provoqué une fracture cervicale de fatigue tellement on a vite fait le tour de ce que le film a à proposer. Je retiendrai l'attaque des pirates noix de coco, l’héroïne déterminée et les beaux paysages. Je fais court, faut que j'aille dormir. Lire l'avis à propos de Vaiana, la légende du bout du monde

1
Avatar alb
6
alb ·
Bande-annonce
7.6

I guess I'll see you in the movies.

Je n'ai jamais aimé Mary Poppins, le surréalisme, le burlesque, je suis assez peu réceptif à tout ce qui touche à l'art moderne, bref je suis une catastrophe. Du coup je dois dire que pas mal de scènes de La La Land m'ont un peu perdu, ça ressemblait à un opening Neil Patrick Harris aux Tony Awards mais sans la malice des textes ou le dynamisme de la performance. A tel point qu'arrivé... Lire l'avis à propos de La La Land

Avatar alb
7
alb ·
Bande-annonce
6.5

The man who bought an empire

L'histoire méconnue du fondateur (et non créateur) de l'empire McDonald tel qu'on le connait aujourd'hui. Car plus que l'histoire d'une entreprise dont il y'aurait tant à dire, c'est celle(s) de trois hommes que l'on va suivre : les frères Richard et Maurice McDonalds inventeurs du fast food et du premier McDonald, concept dont va complétement tomber amoureux Raymond Kroc vendeur des machines... Lire la critique de Le Fondateur

Avatar alb
8
alb ·
Bande-annonce
6.8

Le barge et la bête

J'ai abandonné M. Night Shyamalan depuis "Unbreakable" , qui ne m'avait qu'à moitié séduit après le mondialement connu "The Sixt Sense". Par la suite les différents retours et pitchs de ces productions ne m'ont jamais fait me retourner vers lui. Jusqu'à ce Split, au sujet accrocheur : un homme aux multiples personnalités kidnappe des jeunes filles qui devront jongler entre ces... Lire l'avis à propos de Split

Avatar alb
7
alb ·
Bande-annonce
6.8

Helmet !

J'avoue avoir été agacé par le début de "13 Reasons Why", car beaucoup trop de scènes ne sont mises en place que pour créer du suspense un peu factice, le grand classique où tout le monde prend un air super mystérieux mais ne pipe pas un mot, où les voitures te suivent phares éteint la nuit, où tout pourrait s'expliquer super facilement en quelques minutes, mais non les protagonistes ne... Lire la critique de 13 Reasons Why

114 7
Avatar alb
8
alb ·