Local Hero

Avis sur Alchemy: Dire Straits Live (Live)

Avatar Docteur_Jivago
Critique publiée par le

Alors au sommet, et après quatre fructueux albums studios, Dire Straits propose un double live, Alchemy, fruit de la tournée suivant Love Over Gold et enregistré sur deux dates au légendaire Hammersmith Odeon de Londres.

Dire Straits fait parti de ces groupes capables de totalement se transcender lorsqu'ils sont devant un public, jouer avec leurs tripes et faire ressortir toutes les émotions de compositions devenant parfois méconnaissables. Avec Alchemy ils laissent libre court à leurs instincts et imaginations, ils jouent sans suivre de partition et vont piocher au plus profonds de leurs âmes, c'est la musique qui véhicule les émotions, ils jouent avec autant d'énergie que d'authenticité, et bordel, que c'est bon !

Surtout qu'ici, le public est communicatif, ils répondent, tapent, crient ou encore frémissent, comme nous, alors que le groupe joue en parfaite alchimie, tout sonne toujours juste et l'atmosphère est électrique et prenante. Aucun morceau n'est de trop, ils piochent essentiellement dans Love Over Gold et Making Movies, sans oublier les deux premiers albums, et sont inspirés comme jamais, à l'image d'un Tunnel Of Love allongé de six minutes ou des expérimentations, et limite jazzy, Once Upon A Time The West, Telegraph Road ou Going Home, où chacun de la bande à Knopfler n'hésite pas à se lancer dans des envolées.

Le gros morceau de l'album reste néanmoins une sublime version de Sultans Of Swing, plus énergétique que la studio, et magnifiée par un Mark Knopfler tutoyant les sommets, tout comme la complémentarité du groupe. Ils n'hésitent pas à alterner les ambiances durant la partie, comme en témoigne le passage au rock pur de Two Young Lovers, et ses envolées de saxophone, ou au mélancolique et doux Romeo And Juliet et son inoubliable introduction en acoustique ou l'émouvant Love Over Gold.

Alors au sommet de sa gloire, Dire Straits propose Alchemy où, derrière une pochette oeuvre d'art signée Brett Whiteley, un magistral double live où ils jouent avec émotion, liberté, alchimie et génie, sortant toutes leurs tripes pour nous faire passer par tout un panel de sensation et nous faire vivre un concert unique, où l'on a envie de bouger, frémir, pleurer ou encore crier.

Tracklist :

Face A :

Once Upon A Time In The West
Romeo & Juliet

Face B :

Expresso Love
Private Investigations
Sultans Of Swing

Face C :

Two Young Lovers
Tunnel Of Love

Face D :

Telegraph Road
Solid Rock
Going Home

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2078 fois
21 apprécient

Docteur_Jivago a ajouté ce live à 5 listes Alchemy: Dire Straits Live (Live)

Autres actions de Docteur_Jivago Alchemy: Dire Straits Live (Live)