Écouter
Pochette Black Holes and Revelations

Black Holes and Revelations

(2006)
12345678910
Quand ?
6.6
  1. 55
  2. 69
  3. 110
  4. 256
  5. 420
  6. 1084
  7. 2069
  8. 1641
  9. 680
  10. 301
  • 6.7K
  • 264
  • 242
  • 17

Liste de morceauxBlack Holes and Revelations

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:35)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:00)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:29)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:18)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:03)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:00)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:31)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:53)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:48)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:43)
Match des critiques
les meilleurs avis
Black Holes and Revelations
VS
COME ON WEMBLEY

Alors après 7 ans au placard j'ai ressorti mon poussiéreux BH&R, que j'ai tant adoré à sa sortie, puis que je m'étais forcé à détester par la suite. Je ne suis ni de ceux qui y voient le début du déclin (avéré) du trio de Teignmouth, ni des hipsters à deux balles qui se branlent sur Showbiz, quand c'était so underground, fait à la main et sans les gros synthés méchants. Calmez vous les pink floyds, Muse ca a jamais été du rock garage. Non, pour moi Black Holes est l'exemple canonique de...

10 9
Knight of CydoniaaaAAAAAAA !!!!! Et puis c'est tout.

Une déception immense qui me laisse encore un goût amer, rien qu'à y songer de nouveau. Je ne vais pas m'étaler en longueur, @Plug_In_Papa a fait un excellent boulot avec sa critique. Je me devais tout de même de pousser un léger coup de gueule, tant "Black Holes and Revelations" me reste en travers de la gorge. J'ai du mal à comprendre pourquoi de talentueux artistes britanniques ressentent ce besoin viscéral de conquérir le marché américain à tout prix, le dit prix étant de passer par la... Lire l'avis à propos de Black Holes and Revelations

16

PostsBlack Holes and Revelations

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (22)
Black Holes and Revelations
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Black Holes and Revelations par Dagoni

Impression globale : vers la fin du processus de création de l'objet en question, ils ont eu l'idée de colorer, de mettre quelques touches exotiques sur ce qui restait encore à terminer pour essayer d'occulter la certaine vacuité de l'ensemble. On commence par un Take A Bow intéressant dans les sonorités, j'accepte (par contre ils pourraient pas arrêter le copitage de Queen ?). Mais... Lire la critique de Black Holes and Revelations

1
Avatar Dagoni
5
Dagoni ·
Découverte
Ca passe ou ça casse

Muse a peaufiné son identité musicale sur ses 3 premiers albums, ceux que l'on accusait de n'être que des Ersatz de Radiohead ont prouvé que la musique de Muse allait bien au delà des envolés vocales empruntés à Thom Yorke. Désormais dans une irrésistible ascension vers le succès planétaire le power trio de Teignmouth quitte le label Mushroom records/naïve et signe chez le géant Warner, un... Lire la critique de Black Holes and Revelations

35 10
Avatar Plug_In_Papa
6
Plug_In_Papa ·
L'album co(s)mique de Muse ?

Ce quatrième album de Muse sonne un peu comme une grande cacophonie bien organisée. Partagée entre le délire paranoïaque d'invasion extra-terrestre (voir de fin du monde) et la passion pour des western spaghettis (Ennio Morricone pour la musique), Muse ne sent plus péter et nous lâche une bonne dizaine de chansons truquées, parfois insipides et peu inspirées, mais aussi bien bandantes que... Lire l'avis à propos de Black Holes and Revelations

7 3
Avatar Adriou
7
Adriou ·
Indigeste

Muse ne sait pas faire autrement que par le pompeux et cherche ainsi à créer la musique la plus "impressionnante" possible. A vrai dire, il y a des bonnes idées, mais elles nagent au milieu d'innombrables clichés pour former un vacarme qui n'a aucun autre but que de pousser les limites d'un lyrisme grandiloquent au possible. Ajouté à la voix de Bellamy, tellement poussive que ce dernier semble... Lire la critique de Black Holes and Revelations

16
Avatar Waltari
2
Waltari ·
Critique de Black Holes and Revelations par Gothic

Oué, je sais ce que vous allez me dire: "Gothic, t'as craqué, si on fait la moyenne de tes notes sur chaque titre de l'album, on arrive à 6.6." D'accord, ok, cool, mais dans cet album, y'a Knights of Cydonia, et vu que c'est un morceau épique, à peu près le seul de la galette qui nous renvoie à l'époque où Muse avait encore des couilles et de l'audace, je dis "banco"! Lire la critique de Black Holes and Revelations

13 5
Avatar Gothic
8
Gothic ·
Toutes les critiques de l'album Black Holes and Revelations (22)
Vous pourriez également aimer...