Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Rêver ou baîller ?

Avis sur Bloom

Avatar Eric BBYoda
Critique publiée par le

Je crois qu'il faut bien que j'admette que je ne suis pas du genre "rêveur", et que, en ce qui concerne cette "élévation" que célèbrent les fans de Beach House, je la trouve plus dans une imprécation de Nick Cave ou dans une accélération rythmique chez QOTSA que dans toute la "dream pop" du monde. Ceci dit, comme il faut bien se frotter à des genres de musiques qui ne sont pas forcément faits pour soi, pourquoi ne pas juger "objectivement" ce "Bloom" qui reçoit tellement de louanges de la part de mes amis ? Comme prévu, la musique ici est vaporeuse (cliché), onirique (ah bon ?), mélancolique (à outrance), envoûtante (pour ceux qui ont moins de résistance que moi...). Le son est banal - qui nous ramène aux années 90, du côté de chez 4AD ou Creation -, conjugaison évidente, voire usée, de claviers planants, accords de guitare diffus et voix éthérées. La voix de Victoria Legrand pas particulièrement belle (les Françaises, à quelques exceptions près, n'ont guère de belles voix, il faut bien le reconnaître...), mais délivre ce qui est attendue d'elle, ce atmosphère rêveuse (on se répète, mais que dire d'autre ?). Ce qui sauve "Bloom" de l'ennui, voire de la somnolence, c'est une certaine vitalité des mélodies, à l'image de l'excellent "Myth" qui ouvre l'album. Allez, un peu plus d'énergie et de variété dans les ambiances, et "Bloom" aurait pu être un excellent disque pop ! [Critique écrite en 2012]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 663 fois
4 apprécient · 4 n'apprécient pas

Eric BBYoda a ajouté cet album à 1 liste Bloom

Autres actions de Eric BBYoda Bloom