Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Pochette Brilliant Corners

Critiques de Brilliant Corners

Album de (1957)

Toute première fois!

Si Count Basie nous avait donné un aperçu, Thelonious Monk met les deux pieds dans le plat avec Brilliant Corners que l’on peut qualifier de musique jazz intellectuelle. Ce disque n’est pas, à contrario des deux premiers albums jazz chroniqué, vraiment taillé pour la scène mais a été avant tout pensé pour l’enregistrement studio. J’ai compté, si je fais 40 chroniques par an du livre 1001 albums.... Lire l'avis à propos de Brilliant Corners

4
Avatar Panda-Panda
8
Panda-Panda ·

Monk à poils

  Ce qui surprend dans cet effort Monkien, c’est la part belle donnée aux cuivres, rien qu’aux cuivres. De prime abord, ça peut surprendre. En termes de présence, le piano est relégué carrément au fond. Et les saxophonistes développent. En majorité des compos, peu ou pas de standards, aucun air «connu », on sort des sentiers battus. Monk ne faisant jamais rien comme tout le... Lire la critique de Brilliant Corners

3 1
Avatar Angie_Eklespri
8
Angie_Eklespri ·