Tu ne trouves pas Rien 100 rien de Jul ? C'est normal : nous rencontrons un petit problème avec la base de données Musique. On vous tient au courant.

III: This time it's not an album

Avis sur Clear (EP)

Avatar Joro Andrianasolo
Critique publiée par le

Alors, un EP avec chaque membre du groupe composant un morceau à lui tout seul mmm ... L'intro surprend pour du Periphery, ce piano rock/piano metal est loin du modernisme sonore auquel ils nous ont habitués. Pour la seconde fois (la précédente remontant à l'excellent "Have a blast" sur Periphery II), je ressens véritablement l'influence de Nobuo Uematsu dans une compo de la bande à Misha Mansoor. Le thème musical commun aux 7 titres ayant déjà lui-même certains airs de BO pour JRPG.

Vient le premier titre, composé par Jake, très prenant, limite facile d’accès (terrain qu’ils ont déjà exploré avec "Scarlet"), peut-être trop pour du Periphery. Celui de Matt Halpern m'a moins convaincu. Sans surprise, "Zero" de Misha est celui qui sonne le plus djent. Entièrement instrumental, il me fait un peu décrocher par moments en raison de la faible proportion de lignes mélodiques vraiment mémorables. Même reproche à celui d'Adam, lui aussi instrumental.

Le titre de Spencer est excellent, extrêmement catchy, dans la veine de celui de Jake, l’intro m’a fait penser à du Nine Inch Nails, version light à cause de ces grosses touches mélodiques empruntant aussi bien à la pop qu’aux compositeurs de BO de jeux vidéo japonais.

Celui de Mark Holcomb est surement le plus extrême, il blaste pas mal, tout en gardant le cachet mélodique cher au groupe, notamment à travers les lead guitar et la voix de Spencer.

Un sympathique exercice que cet EP, et de quoi faire patienter en attendant (enfin ?) Juggernaut.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 76 fois
1 apprécie

Autres actions de Joro Andrianasolo Clear (EP)