Écouter
Pochette Closing Time

Closing Time

(1973)
12345678910
Quand ?
7.8
  1. 1
  2. 2
  3. 1
  4. 1
  5. 7
  6. 39
  7. 134
  8. 247
  9. 126
  10. 49
  • 607
  • 97
  • 151
  • 1

Liste de morceauxClosing Time

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:59)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:12)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:42)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:28)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:32)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:05)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:14)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:07)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:40)
Critiques : avis d'internautes (3)
Closing Time
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Bottom of the world

Ils sont une poignée. A bien y réfléchir, on pourrait même sans doute les compter sur les doigts d'une main. Ils sont rares, dissimulés, souvent cachés dans les coins sombres d'un bar miteux au fin fond de la nuit, ils y noient leurs pensées dans l'alcool, la fumée, dans un torrent de mélancolie dévastateur. Du bout de la nuit, ils nous parlent, écrivent, chantent pour nous, offrent leur âme...

45 9
Avatar Black_Key
10
·
Happy hour forever

Nous composons au quotidien avec des aimants. Des personnes vers lesquelles nous tendons naturellement, pour lesquelles nous exprimons un intérêt au premier coup d'oeil inexplicable mais suscité par leur seule présence tangible, leur profondeur d'esprit transparaissant au travers de leur être. Surtout, l'inexistence d'objectivité dans ces attirances engendre un sentiment de liberté et de... Lire la critique de Closing Time

2
Avatar Sheller
8
Sheller ·
Découverte
Je sens vibrer en moi toutes les passions d'un vaisseau qui souffre

Je ferme les yeux et je m'imagine lors d'une nuit étouffante quelque part dans le désert sudiste américain, dans un vieux club bondé de mecs comme vous et moi. De vieux tubes lumineux prêts à mourir éclairent les murs tapissés de couches d'anciennes affiches de concert de légendes oubliées. Les verres s'entrechoquent au bar et autour des tables on se fait difficilement entendre sans parler plus... Lire l'avis à propos de Closing Time

22 7
Avatar Zazooن
9
Zazooن ·
Toutes les critiques de l'album Closing Time (3)