dialogue de SOJA

Avis sur Dub in a Time of War

Avatar Gwangelinhael
Critique publiée par le

Intro

Je tombais par hasard, après plusieurs heures de recherche sur Youtube, cette plateforme vidéo qui fait la part belle aux lolcats, et autre nyan.cat, sur l'album completo Dub in a time of War, sûrement uploader par un pirate italien sans scrupule (d'où le completo).
Avant de dénoncer le compte de cet utilisateur frauduleux au FBI, à ADOPI et l'utilisateur, surement basané, au GIGN, j'écoutais le second album du band de Washington DC du bout d'une oreille.

Je me suis évidemment imaginé comment le groupe avait accouché de cet album, avec le mauvais esprit qui me caractérise :

Digression

  • Les gars, la déclaration d'impôt approche… Comment jongler sur le succès d'un premier album sans trop se casser la tête à être trop créatif ???

Un ange passe… en traversant le nuage de fumée d'une expiration de Jacob Hemphill, un ange plane…

  • Ouai, j'ai une idée les gars
  • Z'y va !
    (N'oublions pas que Soldiers Of Jah Army est une cellule dormante du mouvement rastafari qui nous vient des USA : Les gars sont ché-bran, ils disent "z'yva !")
  • Et si on faisait un Best Of ?
  • T'es con ! Nous n'avons fait qu'un disque, comment on peut en extraire un Best of ?
  • Un disque de reprise ?
  • Un disque de reprise de chansons de Nöel ?
  • Un disque de remix par David Guetta !
  • Toi t'es vraiment con, c'est David Guetta qui va empocher les royalties.
  • Oui, puis il a une affreuse coupe de cheveux.
  • Et pour qu'il fasse beugler cette grosse conne de Nicki Minaj sur un de nos titres, laisse tomber…
    (Oui, les gars de SOJA sont un brin misogyne quand ils sont entre eux et que c'est moi qui écrit les dialogues)
  • Jah love rastafari! Haïlé Sélassié, negusse negest, roi des rois, par la toute-puissance de l'esprit saint de Lee Rainford Hugh Scratch Perry, j'ai trouvé la bonne idée : faisons un disque de dub en utilisant la base des morceaux du premier album.
  • Argent facile ! Ouai, clame le reste du groupe en chœur."

Ainsi dans mon esprit tortueux était né le second opus, ou premier opus 2.0 du groupe de reggae SOJA : Dub In A Time Of Wars.

Après l'écoute

Mais à l'écouter, ce disque est quand même bien plus qu'un moyen de se faire de l'argent facile.
Le disque est très agréable à écouter. Oui, c'est moi qui dis alors qu'en général le dub m'emmerde et je suis poli… Oui, j'ai toujours l'impression d'écouter de la musique au kilomètre, quand j'écoute du Dub.

Mais là, il n’y a pas de sur-utilisation d'effets à deux balles comme c'est souvent le cas.

Le disque s'écoute agréablement et même, la dernière piste, Se Acabo Dub, qui n'est pas un dub, vu qu'il y a les paroles de The End dans une version longue et hispanophile accompagné d'un orgue Hammond, de percussions nous envoûtants sur les riffs d'une guitare bien claire.

Ce titre est un bijou comme beaucoup d'autres titres de cet album.

Une bien belle découverte

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 157 fois
Aucun vote pour le moment

Gwangelinhael a ajouté cet album (remix) à 1 liste Dub in a Time of War

Autres actions de Gwangelinhael Dub in a Time of War