👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Encore heureux est un album dont la plupart des pistes sont des growers. Peu d'entre elles m'ont véritablement embarqué à la première écoute mais comme souvent avec Zazie, il faut laisser le temps aux chansons de se dévoiler. Une semaine et une bonne dizaine de rotations plus tard, toutes me plaisent à l'exception peut-être de Sait-on jamais, ballade apathique que l'on voulait sûrement intimiste et dépouillée mais qui au final se révèle être la plus fade et paresseuse du lot.

Les temps forts de l'album s'appellent Perchée, Faut pas s'y fier, Pise, Tais-toi, Petroleum, Adieu tristesse et Discold. Grâce à la version longue, cette dernière obtient enfin le relief dont elle était amputée sur le radio edit. I love you all est d'une redoutable efficacité mais sa portée aurait pu être largement décuplée sans ce texte facile et un peu idiot. A propos des textes justement, c'est une Zazie parfois en mode mineur qui nous parle même si quelques fulgurances sont à noter par-ci par-là. Petroleum peut se targuer d'offrir le texte le plus astucieux et le plus ludique bien qu'on puisse reprocher une légère tendance à l'auto-plagiat (Zazie aime certaines images, certaines tournures de phrases et ça se voit!).

J'ai donc beaucoup d'affection pour ce nouvel album joliment produit. La noirceur des textes est habilement contrebalancée par une ambiance optimiste et positive. Zazie continue de me séduire et de répondre à mes attentes. Il faudrait simplement qu'elle trouve d'autres thèmes sur lesquels écrire. Non pas que j'ai quelque animosité envers le féminisme ou l'écologie mais ces sujets représentent désormais une certaine zone de confort dont j'aimerais que la chanteuse se détache.

Tim_
8
Écrit par

il y a 6 ans

3 j'aime

4 commentaires

Encore heureux
Yasujiro_Rilke
6

Critique de Encore heureux par Yasujirô Rilke

Ce qu'il reste de qualité de la chanson française pourrait bien exister en grande partie grâce à l'écriture et aux mélodies ambivalentes de Zazie. Cet "Encore heureux" réussit à parler à tous...

Lire la critique

il y a 6 ans

1 j'aime

Encore heureux
Maxushi
8

A retardement, mais sans tube

Heureuse paresse et niaiserie ensoleillée... Non en fait. En fait, rien de très spécial. Un album que j'ai commencé par haïr profondément, en n'en sortant que le désormais classique variété "Pise"...

Lire la critique

il y a 4 ans

1

Le Dernier Jour d'un condamné
Tim_
6

Causette d'un misérable.

De très courts chapitres comme autant de pensées et sentiments exprimés avec spontanéité dans un désordre pourtant très ordonné. La construction est exemplaire et draine tous les stades qu'un esprit...

Lire la critique

il y a 9 ans

5 j'aime

1

Suspiria
Tim_
1
Suspiria

Soupira

De deux choses l'une : ou Guadagnino s'est emmêlé les guiboles dans une chorégraphie qui l'a très vite dépassé ou, plus grave, il a sciemment pesé chaque élément de ce patchwork ridiculement...

Lire la critique

il y a 3 ans

4 j'aime

2

Joanne
Tim_
6
Joanne

The perfect illusion.

Alors que je m'étais juré de ne plus prêter la moindre attention à cette fille, voilà que déboule ce Joanne auréolé de qualificatifs engageants. De quoi me titiller gentillement. Le résultat est...

Lire la critique

il y a 5 ans

4 j'aime