La complexité du passage de l’adolescence à l’âge adulte.

Avis sur Enfants terribles

Avatar K. de Vos
Critique publiée par le

L’auditeur adore ou déteste Columbine. Le premier album "Clubbing for Columbine" ayant apriori fait office d’entonnoir, seuls les curieux et les chanceux de la sélection naturelle, peuvent accéder à "Enfants Terribles". Album qui pourtant est susceptible d’atteindre un plus large auditoire.
Malgré un projet qui semble plus ouvert, l’analyse complexe, délivre le premier point positif de l’album des niños. La force du collectif est, l’aisance avec laquelle ils incitent à la réaction hâtive, qui devient maladroite face à l’œuvre complète.
A l’image d’un désordre ambiant d’une chambre adolescente, chaque phrases est posée minutieusement à l’endroit idéale. Les productions ressassent l’incompréhension des parents quant à cette musique qui s’échappe de la pièce malgré sa qualité indéniable.
Les constructions de rimes sont simples mais percutantes, les phases rappées par Foda C et Lujipeka atteignent un haut niveau. Des thèmes intéressants comme la banalisation du fameux "Je suis Charlie" ou de l’ennui. Une utilisation intelligente du plugin autotune notable. Coup de génie sur le morceau "College Rules" qui transpose l’ambiance du film "Elephant" de Gus Van Sant, base artistique du groupe.

Sous une apparence chétive, Columbine délivre avec une force incroyable un album majeur du rap français et s’y impose comme un acteur incontournable.

Album présent dans ma liste "Albums de rap français - Classement année 2017"

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 946 fois
16 apprécient · 2 n'apprécient pas

K. de Vos a ajouté cet album à 1 liste Enfants terribles

Autres actions de K. de Vos Enfants terribles