Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Les nerfs, la fleur, la peau...

Avis sur Entre ciment et belle étoile

Avatar mushikantaza
Critique publiée par le

Pas toujours aisé d'écouter du hip-hop quand on n'y est pas accoutumé. Pourtant Keny Arkana mérite cet effort. Avec le premier album de la jeune artiste marseillaise, nous sommes loin des clichés qui collent à cette musique depuis des années. Si sa vie est un drame, sa musique n'est pas une complainte mais bien un cri de révolte. Un album dégraissé, des textes précis, un flow impitoyable : ce rap prend aux tripes... puis à la tête... Arkana ne se plaint pas, elle appelle à la remise en question de soi avant celle des autres. Une artiste libre, libre à faire peur, qui questionne le sens de l'art et de la vie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1006 fois
12 apprécient

Autres actions de mushikantaza Entre ciment et belle étoile