San Bardamu

Homme, France
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 62
  2. 44
  3. 40
  4. 39
  5. 24
  6. 42
  7. 57
  8. 180
  9. 341
  10. 351

Comparez votre collection avec San Bardamu

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de San Bardamu
Sondages de San Bardamu
Critiques de San Bardamu

Dernières critiques

8.8
Le summum de l' intelligence religieuse ! Pilier théologique et philosophique...

Bonsoir à tous ! Tout le monde connaît Saint Thomas d' Aquin ? Non ??? Ah... Mazette... Tout part en cacahuètes ! Plus sérieusement, Ce premier ouvrage composant la somme, qui dans sa totalité regroupe 3 autres opuscules de la présente édition, nous introduit aux mystères de Dieu. A l'origine, ce texte est un véritable outil de guerre contre les thèses s'inspirant d'Averroès... Lire la critique de Somme contre les Gentils

10 1
Avatar San  Bardamu
10
San Bardamu ·
-
Gnose toujours, tu m’intéresses !

Bonjour à tous, Me voici devant vous, avec ce livre que je juge primordial, et essentiel ! Pourquoi me direz-vous ? Et bien, de nos jours, je vois trop de pseudos catholiques ( ou chrétiens, brassons large ) ne plus rien comprendre à la pensée du Christ, et de son Eglise... Saint Ignace est un peu trop éloigné.... Je vois par exemple des catholiques mêler le... Lire la critique de Gnose et gnostiques des origines à nos jours

10 10
Avatar San  Bardamu
9
San Bardamu ·
Mentions J'aime de San Bardamu

Activité récente

Statuts d'humeurs

Lettres luthériennes Ne pas craindre la sacralité et les sentiments, dont le laïcisme de la société de consommation a privé les hommes en les transformant en automates laids et stupides, adorateurs de fétiches.
Journal d'un curé de campagne (1936) " [...] cette contagion de l’ennui, cette lèpre ? Un désespoir avorté, une forme turpide du désespoir, qui est sans doute comme la fermentation d’un christianisme décomposé ... "
La Liberté, pour quoi faire ? (1947) Le monde moderne regorge aujourd'hui d'hommes d'affaires et de policiers, mais il a bien besoin d'entendre quelques voix libératrices. Une voix libre, si morose qu'elle soit, est toujours libératrice.
La France contre les robots (1946) On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l'on n'admet pas d'abord qu'elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure.