Acte 4, scène 3 : Fashion Victim

Avis sur Flush the Fashion

Avatar Margoth
Critique publiée par le

[...] Bref, en terme de mariage de deux écoles que pourtant tout semble opposer, cela se passe plutôt bien. Et cela se serait sans doute mieux passé encore si le potentiel des titres étaient meilleurs. C'est là le problème de Flush The Fashion et de finalement toute cette période un peu trouble de reconstruction d'Alice Cooper : sans forcément être désagréable pour autant, il n'y a pas matière que ça se hisse dans le haut du panier non plus. Ça se laisse écouter sans ressentir la moindre animosité, il y a de bonnes idées mais il n'y a rien véritablement qui ne viendra réellement s'imposer comme ce que l'on a pu avoir lors de la période dorée du Alice Cooper Band et du début de l'échappée en solitaire de Furnier. Il n'empêche que Flush The Fashion pose un concept intéressant : on peut très bien se situer à mi-chemin entre old-school et modernité sans forcément que le rendu ne soit dégueulasse et hors de propos. Et il le montrera d'ailleurs d'autant mieux beaucoup plus tard, d'une autre manière (mais toujours emprunte de froideur synthétique) certes, lors du tandem Brutal Planet / Dragontown.

La critique entière figure sur Core And Co, n'hésitez pas à aller y faire un tour !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2 fois
Aucun vote pour le moment

Margoth a ajouté cet album à 1 liste Flush the Fashion

  • Albums
    Pochette From the Very Depths

    Chroniqués sur Core And Co

    Car à mes heures perdues, j'écris sur un webzine musical. Enfin, j'essaye en tout cas... L'adresse du site : https://www....

Autres actions de Margoth Flush the Fashion